LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les "Temps modernes" est une comédie dramatique américaine de Charlie Chaplin, sortie en 1936. Il s'agit du dernier film muet de son auteur et du dernier qui présente le personnage de Charlot, lequel lutte pour survivre dans le monde industrialisé.

"Toutes et tous sous pression"

2 min
À retrouver dans l'émission

Le magazine "Alternatives Economiques" de ce mois-ci s’est intéressé aux conditions du travail, plus intensif, plus stressant, plus pénible

Les "Temps modernes" est une comédie dramatique américaine de Charlie Chaplin, sortie en 1936. Il s'agit du dernier film muet de son auteur et du dernier qui présente le personnage de Charlot, lequel lutte pour survivre dans le monde industrialisé.
Les "Temps modernes" est une comédie dramatique américaine de Charlie Chaplin, sortie en 1936. Il s'agit du dernier film muet de son auteur et du dernier qui présente le personnage de Charlot, lequel lutte pour survivre dans le monde industrialisé. Crédits : CHARLES CHAPLIN PRODUCTIONS / COLLECTION CHRISTOPHEL - AFP

Selon une enquête européenne qui date de 2015, 24 % des travailleurs en France déclarent être tout le temps soumis à des cadences élevées. Et 29 % des salariés interrogés expliquent que leur travail nécessite de répondre en permanence à des délais très stricts et très courts. D’après le ministère du Travail, alors que l’intensification du travail s’était stabilisée entre 1998 et 2005, elle est repartie à la hausse entre 2005 et 2013.

Nos confrères d’"Alternatives Economiques" rappellent qu’un travail de plus en plus "intense", est un travail soumis à des cadences qui s’accélèrent, des tâches davantage contrôlées par des outils informatiques (et bientôt par l’intelligence artificielle), des sollicitations de clients de plus en plus insistantes, mais aussi des espaces de respiration et de liberté de plus en plus rares.

C’est d’ailleurs ce mix, note le magazine, entre une pression temporelle forte et une autonomie réduite qui constitue un cocktail particulièrement toxique pour la santé des salariés.

Et ce n’est pas tout, car, à la pénibilité physique – qui n’a pas disparu – s’est ajoutée une charge mentale qui n’a cessé de croître ces 30 dernières années.

Plusieurs facteurs conjugués expliqueraient cela :

Les changements dans la structure de l’actionnariat des entreprises (moins familial et davantage financier) et une économie  mondialisée auraient poussé les entreprises à exiger toujours plus de productivité et de rentabilité. 

"Alternatives économiques" constate que l’introduction du lean management dans l’industrie et les services - qui vise à débarrasser le travail de tout ce qui n’est pas strictement productif - a certes libéré du temps, mais a supprimé du même coup toutes les « respirations » qui rendaient le travail tenable.

Le chômage de masse et la peur de perdre son boulot ont fait le reste. 

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......