LE DIRECT
Le 3 novembre 1957, la chienne Laïka est devenue le premier être vivant à aller dans l'Espace/ Couverture de "La Domenica del Corriere" du 17 novembre 1957)

Thomas Pesquet: "Spoutnik c’est l’année zéro du monde spatial"

2 min
À retrouver dans l'émission

.

Le 3 novembre 1957, la chienne Laïka est devenue le premier être vivant à aller dans l'Espace/ Couverture de "La Domenica del Corriere" du 17 novembre 1957)
Le 3 novembre 1957, la chienne Laïka est devenue le premier être vivant à aller dans l'Espace/ Couverture de "La Domenica del Corriere" du 17 novembre 1957) Crédits : Illustration de Walter Molino/©Fototeca/Leemage - AFP

L’année zéro du monde spatial

Quatre mois après son retour sur Terre et à l’occasion des 60 ans du lancement du Spoutnik (premier satellite au monde) Thomas Pesquet commente dans un entretien passionnant paru dans l'Humanité, la conquête spatiale. Le jeune spationaute explique que, pour lui, Spoutnik c’est l’année zéro du monde spatial, un peu comme la naissance du Christ. Questionné sur les changements qui ont eu lieu durant ces soixante ans, le cosmonaute souligne qu'aujourd’hui il y a une coopération mutuelle concernant la conquête spatiale : _"Tous les jours, Moscou parle à Houston, Houston à Munich, Munich à nos collègues japonais de Tsukuba, etc"dit-il. Thomas Pesquet considère l’ISS – ce laboratoire scientifique mis en orbite et occupé en permanence depuis novembre 2000– comme un exemple significatif de la coopération scientifique internationale, qui selon lui "lie les pays de forme pérenne". Pesquet rappelle que les spationautes, font indirectement un peu de géopolitique en rapprochant les pays. Il ajoute que le prochain "petit pas" international dans l’exploration spatiale sur lequel les agences se mettent actuellement d’accord est la construction d’une station spatiale qui serait mise en orbite lunaire. "Ce projet est important parce que, une station qui tournerait en même temps que la Lune dans son cône d’ombre, nous permettrait d’observer finalement, le cosmos profond. Or, voir l’Univers profond c’est regarder dans les temps, remonter aux origines du cosmos"_, fin de citation.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......