LE DIRECT
Aurore boréale en Finlande.

Comment dribbler l'hiver...

2 min
À retrouver dans l'émission

L’hiver est bel et bien là, et avec lui… la baisse des températures, le manque accru de lumière - et son impact sur les rythmes biologiques - ainsi que la fameuse dépression hivernale.

Aurore boréale en Finlande.
Aurore boréale en Finlande. Crédits : Sauli Koski / Leemage - AFP

Le Figaro s’est penché sur le sujet, et est parti en Suède, où la durée moyenne d’ensoleillement en hiver, est de trente heures par mois.

Avec ces contraintes astronomiques et géographiques, les suédois ont mis en place des stratégies pour échapper à l’obscurité nordique et tous les désagréments qui en découlent.

Car à Stockholm, comme dans toutes les villes situées autour du 60ème parallèle Et au-delà, laisser passer l’hiver n’est pas une mince affaire.

Dans le nord du pays, à Kiruna ou Abisko, l’obscurité totale s’installe pendant plusieurs semaines.

Selon une étude menée par Arne Lowden, professeur à l’Université de Stockholm, plus de 40% de cette population ressent "une perturbation de l’humeur et une fatigue accrue". 

Ceux qui peuvent donc voyager, mettent le cap sur les tropiques, notamment en Thaïlande, au Sri Lanka, et aux Canaries. Par ailleurs, cette année, les réservations de décembre étaient en augmentation de 12% par rapport à 2016.

Ceux qui, en revanche, n’en ont pas les moyens, peuvent essayer les centres de relaxation qui font « illusion d’immersion » dans des paysages tropicaux, avec des cartes postales gigantesques collées aux murs, une température de 30 degrés, un vent artificiel et des projecteurs de lumières.

Car, comme le rappelle Le Figaro, les suédois excellent dans l’art du luminaire : durant l’hiver, maisons et jardins sont savamment éclairés, alors que les bougies et les feux de cheminées peuvent être très réconfortants.

Ceux qui sont susceptibles d’avoir une dépression (4% de la population suédoise, tout de même, surtout les jeunes femmes) peuvent essayer une thérapie par la lumière. 

Il existe même des lunettes équipées de miroirs sous lesquelles sont fixées quatre lampes LED à forte densité.

Et si ça ne suffit pas? Alors là, il faudra peut-être penser à quitter le pays pendant quelques semaines où hiberner pendant trois mois. 

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......