LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Anderson .Paak suède tout le monde

5 min
À retrouver dans l'émission

Avec Nxworries (pas d’inquiétude) le producteur Knxwledge et Anderson .Paak semblent à eux deux défier par le son la phrase d’André Maurois : « Nos destinées et nos volontés jouent presque toujours à contretemps »

Conjonction ici en faveur d’Anderson .Paak, dont on parle beaucoup depuis que Dr Dre et son équipe l’ont repéré sur internet (précisément sur son Soundcloud) et récemment signé sur le label Aftermath. Mis en avant dans six titres de l’album Compton paru cet été et depuis adoubé par Kendrick Lamar (avec qui il partage un certain grain de voix) puis Snoop Dogg (qui l’invite dans son émission pour une interview fumeuse), l’Angleterre (via l’influent Gilles Peterson sur BBC radio 6) salue son nouvel album, le prochain concert à Paris est déjà complet… bref l’année 2016 s’annonce bien pour Anderson .Paak…

« Link Up » (relié), comme un hymne au réseau. Chacun se trouve désormais à un clic des oreilles les plus puissantes de l’industrie musicale, comme semble le prouver le parcours d’ Anderson .Paak. Retour en arrière : quand il perd son emploi dans une exploitation légale de cannabis à Santa Barbara, Anderson .Paak se retrouve à la rue avec femme et enfant. Lui persiste à faire de la musique, il joue de la batterie pour d’autres, chante et écrit dès qu’il peut, trouve de l’aide aux côtés de Sa-Ra, producteurs influents en Californie, et reste fidèle à ses racines musicale, comme le prouve le titre Suede. Marvin Gaye et Barry White cités en références, suite logique pour un enfant élévé au son de Superfly et des albums soul des années 70. Brandon Paak Anderson a grandi à Oxnard, au nord de Los Angeles, près de l’océan, ce qui explique peut-être que ses albums portent des noms de plage, « Venice » puis « Malibu » qui vient de paraître. Un disque en kaléidoscope sonore qui multiplie les influences, et les collaborations, exemple… Am I Wrong « Ai-je tort » avec ScHoolboy Q

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Anderson .Paak dont l’identité numérique n’est pas exempte de coquetteries d’écriture : si vous cherchez son nom sur internet précédez le P d’un point, finesses à respecter également pour son comparse Knxwledge (là vous remplacez les O par des X) et pour les titres de morceau, faites sauter les voyelles : DntStop

Anthrtime intro Link Up

Suede

Am I Wrong feat. ScHoolboy Q

Dntstop (interlude)

DISQUES:

Knxwledge & Anderson .Paak (Nxworries) EP « Link Up & Suede » (Stones Throw)

« Malibu » d’Anderson .Paak (Steel Wool Entertainment/Membran) 

Chroniques
8H45
5 min
La Vie numérique
Internet, monde des subjectivités et des idées explosées
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......