LE DIRECT

Benoit Paradis Trio : une fourgonnette au Québec

6 min
À retrouver dans l'émission

Benoit Paradis
Benoit Paradis Crédits : Radio France

« Vas-y » nous indique d’emblée Benoit Paradis Trio, groupe québécois venu de Montréal qui publie son troisième album sous le label Ambiances Ambigües – joli le titre – celui de l’album est assez bon aussi : « T’as-tu toute ? ».

Au passage le groupe a disposé ses chansons de telle sorte que l’alignement des titres donne lui aussi une phrase qui ressemble à ses paroles : « Vas-y tu parles trop, cul la chanson, envie de toi F#ck le rêve, t’as tu toute ? Mehdi j’me sens à la fête avec pas de titre, t’sais ce que c’est ».

Sur l'entre-deux des genres pratiqués ici Benoit Paradis précise « pour nous la chanson n'est pas un prétexte pour jouer du jazz ». Chanson sous influence dixie ou Nouvelle-Orléans, ce qui fait sens (ou contresens plutôt) si l’on pense que les Cadiens, les Cajuns, sont les descendants des Acadiens, ces francophones que l’on a déplacé du Canada vers la Louisiane au XVIIIème s. Grand Dérangement d’un autre ordre ici mais je parle, je parle…

Si l’album a, à l’évidence, été enregistré de la façon la plus proche du concert, il ne donne pas tout à fait la mesure (à en juger par les vidéos qu'on peut trouver sur eux) de leur improvisation sur scène, du jeu d'acteur, de leur abattage comique visiblement remarqué à Avignon l'été dernier.

Tournure théâtrale qui tient sans doute au parcours de Benoit Paradis, qui a d’abord une formation de trombone au conservatoire, qu’il quitte pour jouer sur les planches ; il se fait remarquer avec ses chansons en 2004, avant de former ensuite le Benoit Paradis Trio. Et de signer cet hymne à la question inquiète : « T’as tu toute ? ». On s’amuse ici de légers effets d'incompréhensions qui demandent réécoute et c’est l’occasion de noter une proximité avec Félix Leclerc (qu'il chante) mais aussi Boris Vian, référence visiblement assumée (une des ancienne chansons « Je Fume » fait beaucoup penser à « Je Bois »). Aussi étonnant que cela puisse paraître à l’écoute il n’y a que trois musiciens ici : la pianiste Chantale Morin et Benoit Colombe à la contrebasse, Benoit Paradis chante et joue de la batterie en même temps quand il ne prend pas le trombone, trompette ou la guitare, bref chanteur hyperactif « T’sais ce que c’est ». Reste que la photo choisie en couverture joue elle aussi d’effets contraires : une vieille fourgonnette blanche garée devant une forêt, baignée de lumière évoque autant les vacances en camping que le véhicule d’un prédateur. Souriez, tout ira bien.

Extraits diffusés :

Vas-y

Tu parles trop

T’as-tu toute ?

T’sais ce que c’est

T’as-tu toute ? (label Ambiance Ambigües)

En tournée en France du 20 janvier au 20 février 2016.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......