LE DIRECT

Denez Prigent, du biniou au hip-hop, libre et enchanté

5 min
À retrouver dans l'émission

An enchanting garden
An enchanting garden Crédits : Radio France

« J’ai voyagé, J’ai fait le tour du monde, A la recherche de je ne sais quoi (…) Et je l'ai trouvée sur le seuil de ma porte, Cette chose que j'avais tant cherchée : J'ai trouvé une terre et un pays que j’avais oubliés » nous dit Denez Prigent dans son dernier recueil. « Ul Liorzh Vurzhudus - Un jardin enchanteur, un jardin clos de murs qui s’ouvre après 12 années de silence au disque.

Un attachement à la langue bretonne et à ses formes qui ne signifie pas repli ou hostilité aux autres cultures : l’album commence par un air traditionnel Grec, on entend bien sûr biniou et bombarde mais aussi des instruments caractéristiques de musique arménienne, indienne ou andalouse.

Denez Prigent fidèle à la forme des Gwerz ainsi qu’au Kan Ha Diskan (chant et contrechant), mais qui dit chant à pleurer ne dit pas dénué d’humour : Peñse Nedeleg. « Le naufrage de Noël » sur le rythme d’une danse fisel, Denez raconte un réveillon de Noël interrompu par le naufrage d’un cargo… Des caisses de tabac échouent et les habitants prient pour un nouveau naufrage pour le Nouvel An, cette fois-ci avec du papier à rouler… humour noir et mystique, toujours présents ici. Georges Sand parlait du « génie poétique des bretons » découvrant Les Diamants du Barzaz Breih, le grand recueil de chants populaires de la Bretagne (qui ont eu leur rôle dans l'essor du nationalisme breton). Denez Prigent fait entendre un chant libre, qui se marie volontiers au Hang sur cette dernière plage mystérieuse : Before Dawn, avant l’aube.

C'est seul sur scène, a cappella entre deux concerts de rock, que Denez Prigent s’est fait connaitre en dehors des fest-noz et bien au delà de Rennes en 1992. Depuis, il a mêlé son chant à différents styles, musiques électroniques comme la jungle ou la house (avec Arnaud Rebotini notamment) du côté du jazz (avec Jean-Marie Machado, Michel Portal, Louis Sclavis), du classique ou même liturgique (pour bande originale de l'Odyssée de l'espèce), il n’avait encore jamais eu l’occasion de croiser le hip-hop, c’est la surprise offerte par des remix de James Digger (Arnaud Herry) qui l’associe ici à Masta Ace « Ar Biniou Skornet »

Extraits diffusés :

Beajet'M Eus

Peñse Nedeleg

Before Dawn

Ar Biniou Skornet (James Digger remix feat. Masta Ace)

Album (et les remix) An enchanting garden - Ul liorzh vurzhudus (Coop Breizh)

en concert le 9 décembre 2015 à l'Alhambra à Paris

2016 : 9 Janvier au Zénith de Nantes, 15 au Mans, le 16 à Rouen, 22 Janvier à Morlaix et le 23 Janvier à Caen

** Ecouter l’interview de Denez Prigent dans [Continent Musiques** ]( http://www.franceculture.fr/emission-continent-musiques-emission-folk-des-racines-et-des-ailes-avec-denez-prigent-et-le-groupe-f)


L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......