LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Erwan Keravec, Présences : radicalement contemporain

6 min
À retrouver dans l'émission

Le sonneur de cornemuse Erwan Keravec invite trois chanteurs et plusieurs compositeurs « vierges » de toute expérience avec les bagpipes. Résultat, VOX où selon ses mots la cornemuse devient organique et la voix primitive.

« Combien peu de choses il faut pour le bonheur ! Le son d’une cornemuse. - Sans la musique la vie serait une erreur. L’Allemand se figure Dieu lui-même en train de chanter des chants »

l’aphorisme de Nietzsche (le 33ème des Maximes et pointes dans le Crépuscule des idoles) tout indiqué comme une préface à ce disque rouge, VOX signé Erwan Keravec.

S’il appelle son disque VOX, c’est bien sûr parce qu’il a invité des chanteurs (baryton ou soprane) à dialoguer avec la cornemuse, avec le « chanter » du hautbois mélodique ou les graves du bourdon. Mais aussi parce qu’il fait chanter son instrument, et ce en dehors de son terrain d’origine (s’il aime la tradition, il se défie des connotations régionalistes) Keravec tente de faire entendre la cornemuse comme un instrument universel. Cornemuse laïque presque, sans chapelle culturelle.

Ceux qui ont vu enfant de Boris Charmatz (créé à Avignon en 2011) se souviendront toujours du joueur de flûte de Hamelin qui faisait courir les enfants à la fin de la pièce au son de sa cornemuse, il faudra aussi retenir ce disque aussi radical que novateur, VOX où Erwan Keravec fait appel à des compositeurs contemporains, habitués à écrire pour la voix mais qui jusqu'ici n'avaient jamais composé pour la cornemuse (en résultent des propositions très différentes, d'Oscar Bianchi, qui choisit de faire abstraction du bourdon de la cornemuse, ou encore Oscar Strasnoy, qui lui s'est appuyé sur des textes de théâtre, sur « l'énormité absurde » du théâtre d'Hanokh Levin). Il y a surtout cette pièce (Erra) co-écrite pendant un concert au Théâtre de Lorient avec le chanteur Beñat Achiary qui ne cesse de fasciner.

L’interprète et improvisateur basque mène son chant et l’instrument vers des contrées peu connues, là où - je cite « la cornemuse devient organique et la voix primitive ». Musique intuitive et puissante, à la fois incantatoire, de pure exaltation physique et de verticalité… on ne sait plus sur quel pied danser. Si le dialogue d’Erwan Keravec avec la soprane Donatienne Michel-Dansac (interprète privilégiée de George Aperghis) est aussi riche, c’est manifestement avec Beñat Achiary que la rencontre est la plus forte, imprévue et radicalement belle.

Autre composition contemporaine, et autre transfert du religieux vers une spiritualité abstraite à entendre dans le festival _PRESENCES_ de Radio France qui commence ce soir. La 26ème édition met cette année l’Italie à l’honneur : « Oggi L’Italia »

Avec à la fois des œuvres commandées aux compositeurs d’aujourd’hui (Luca Francesconi, Marco Stroppa, Francesco Filidei, Francesca Verunelli...) et des œuvres créées pour le festival avec les formations musicales de Radio France, de nombreux solistes et ensembles invités. On remontera même le temps de Luciano Berio jusqu’à Gesualdo. Même s’il est mort en 1613 (avec une légende noire qui restera tenace) la musique de Carlo Gesualdo vit toujours et des compositeurs d’aujourd’hui le re-travaillent, à l’image d’Ivan Fedele qui, dans un projet de musique baroque transcrite et réinventée signe ce « …Qui transitis per viam » l’adaptation pour un quatuor du mottet « O Vos Omnes ». Retour à la source.

Pour note : O Vos Omnes… qui transitis per viam, attendite... = O Hommes qui vous contentez de jeter un regard en passant sur ce corps déchiré et percé de clous, entrez un peu dans mes plaies secrètes, et voyez s'il est une douleur pareille à celle que je souffre dans mon âme.

Disques :

Arcana – Quarteto Prometeo (Sony Classical)

VOX d’Erwan Keravec (Buda Music) 

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......