LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L’accordéoniste : Jean Corti (1929-2015)

5 min
À retrouver dans l'émission

Jean Corti
Jean Corti Crédits : Radio France

« J'aurais pu être maçon mais je joue du bouton. Fiorina écoute ma chanson... » chante Jean Corti alors qu’il s’accompagne à l’accordéon, c’était en 2009 dans l’album du même titre Fiorina , en référence à ses origines italiennes. On n’imagine pas de pavois (puisque le verbe pavoiser est à la mode) mais plutôt un drapé noir sur la façade de l’immeuble où il a grandi à Nanterre. Jean Corti (aucun rapport avec Philippe Corti le DJ et comédien Corse) est mort hier, et si l’on retiendra de lui qu’il a surtout été l’accompagnateur de Jacques Brel, il a aussi croisé Georges Brassens à ses débuts qu’il accompagne à la contrebasse, plus tard Barbara, Henri Tachan et Alain Bashung. Mais c’est avec Brel qu’il passera six années entières, en studio et sur scène à partir de 1960, il compose la musique de plusieurs chansons, avec Brel et Gérard Jouannest : Les Vieux, Les Toros mais aussi Madeleine , une chanson qui reporte l'attente, joue jusque dans la musique sur l’espoir de celui qui chante et c’est encore le suspens sur ce qui sera dit (ou pas) dans cette musique composée par Jean Corti : les Bourgeois.

Il faut lire dans les notes de l’album « Fiorina » où Jean Corti parle de sa carrière à Bertrand Dicale,raconte comment « Les vieux » étaient à l'origine une valse musette, que Brel trouvait trop rapide et qu'ils ont fait ralentir Corti rappelle l'importance de François Rauber, l'arrangeur et compositeur de Brel, autre homme de l’ombre. Après avoir quitté Brel en 1966, Jean Corti tient un dancing pendant dix ans à Nanterre, puis il part vivre à Bandol où il joue parfois avec Tony Petrucciani et son fils Michel au piano.

Au milieu des années 1990 Jean Corti rencontre Têtes Raides et son auteur et chanteur Christian Olivier qui concevra avec lui deux albums en son nom où il croise toute une nouvelle génération qui vient chanter avec lui : Olivia Ruiz, Thomas Fersen, Allain Leprest, Rachid Taha (très belle reprise de « Douce France » de Charles Trenet). Mais Corti fait aussi découvrir des talents à Christian Olivier, comme Loïc Lantoine.

Si on l’entendait parfois à la radio, Jean Corti a aussi fait quelques apparitions à la télévision, je vous recommande une vidéo (hélas de mauvaise qualité) de « L'accordéoniste » non pas avec Edith Piaf mais Catherine Ringer, bluffante. A retenir aussi, et pour se quitter ce beau duo accordéon et oud avec Hakim Hamadouche « Gino », méditerranée encore.

Extraits diffusés :

« Fiorina » album Fiorina 2009 (Mon Slip)

« Les Bourgeois » album Jacques Brel 1954-1961 (Philips)

« Ma p'tite chanson » (avec Loïc Lantoine) album Versatile 2007 (Mon Slip)

« Gino » album Versatile 2007 (Mon Slip)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......