LE DIRECT

Le Noël soul et œcuménique de Sharon Jones & the Dap-Kings

5 min
À retrouver dans l'émission

par Etienne Menu

Sharon Jones
Sharon Jones

Eight days of Hannoukah, les huit jours de Hannoukah : c’est un Noël très oecuménique auquel nous convient la chanteuse Sharon Jones et son groupe The Dap Kings sur leur dernier album, It’s A Holiday Soul Party. Ce petit miracle de fin d’année ressucite l’âme d’Otis Redding ou d’Aretha Franklin tout en coiffant le sapin d’une menorah juive. S’il peine encore à se banaliser en France, l’album de Noël est en revanche une des plus vieilles traditions de l’industrie musicale nord-américaine. Nat King Cole, Elvis Presley, Phil Spector, Frank Sinatra mais aussi Céline Dion ou Harry Connick Jr ont tous sorti un voire plusieurs disques entièrement consacrés à ces jours bénis du 24 et 25 décembre. Cette année, on a choisi de retenir un recueil qui honore à la fois l’esprit de Noël et celui de Hanoukkah, tout en faisant rire, danser et voyager un demi-siècle en arrière, à l’âge d’or de la soul.

“Just another Christmas song”, “juste un chant de Noël de plus”, “It’s the same old song”, “c’est la même chanson” : c’est ce que dit ce morceau qui s’amuse de la saturation du marché de Noël discographique, un des rares créneaux encore juteux du secteur. Sharon Jones & et ses fidèles et fidélistes Dap Kings, entretiennent de leur côté la flamme du funk et de la soul vintage depuis une dizaine d’années. Plus qu’un simple revival, leur démarche consiste à reproduire au détail près le son de ces disques sortis dans les années 60, en recourant aux mêmes techniques d’enregistrement, aux mêmes instruments, et aux mêmes contraintes formelles de composition. La pochette elle-même semble avoir été conçue en 1963. Cette virtuosité copiste est tellement bluffante qu’on a souvent peine à croire que ces chansons viennent tout juste de sortir. Les sous-entendus grivois contenus dans les paroles ont eux-mêmes l’air d’époque.

Ainsi, sur une ritournelle intitulée “Big Bulbs”, “grosses boules”, Sharon Jones se réjouit de la belle taille des décorations sphériques et lumineuses suspendues aux branches du sapin. Dans un style plus social, le disque offre une protest song pour les ghettos afro-américains. Il s’agit de “Ain’t No Chimneys in the Projects”, “il n’y pas pas de cheminée dans les cités”, un titre inspiré de l’enfance de la chanteuse, qui petite se demandait à Noël par où pouvait bien passer Santa Claus puisqu’il n’y avait pas de cheminée dans la tour HLM où elle vivait avec sa famille.

À signaler également au même rayon cette année : les albums de Kylie Minogue, Kim Wilde, Mireille Matthieu, Helene Fischer ou encore Roberto Alagna. Les amateurs ont aussi droit à une réédition du Christmas Album de Star Wars sorti en 1984 avec un irrésistible duo entre R2D2 et Jon Bon Jovi. Nous vous souhaitons un très joyeux Noël à toutes et à tous.

Sharon Jones & the Dap Kings : It’s A Holiday Soul Party (Dap Tone)

Extraits diffusés :

“Eight days of Hannoukah”

“Just another Christmas song”

“Big Bulbs”

“Ain’t No Chimneys in the Projects”

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......