LE DIRECT

SUN RA : passé, présent, futur

5 min
À retrouver dans l'émission

Sun Ra
Sun Ra Crédits : Radio France

« Voici la musique qui ne cesse de proclamer la présence d’un autre âge… l’âge de l’Espace. (…) Je n’en dirais pas plus, sauf que nous avançons vite et avec splendeur vers un rendez-vous avec une meilleure destinée et une meilleure façon de vivre » : quoi de mieux que l’idéal un lendemain de suffrage ? Vous écoutez Sun Ra et son Myth-Science Arkestra, et la musique que vous entendez a été captée en juillet 1956. Porte d’entrée (ou sas) possible dans l’œuvre du phénomène Sun Ra que ce disque Gilles Peterson présents Sun Ra and his Arkestra. C’est l’aperçu d’une galaxie, une miniature géante, la partie émergée d’un astéroïde : entre 1957 et 1992 (un an avant sa mort) ce musicien, mentor et chef d’orchestre a publié plus de 180 albums, la plupart sous son propre label, entre jazz, avant-garde électronique, et Egypte ancienne. Le DJ, producteur et collectionneur anglais Gilles Peterson édite « son Sun Ra », un beau double LP paru chez Strut Records, et les notes du livret vous renseignent sur la pensée de Sun Ra mais aussi sur des faits (moins sujets à débats): quels musiciens présents sur telle ou telle session, on apprend ainsi que ce Blackman a été enregistré « probablement » en 1972 dans un club du Lower East Side à New York (au Slug’s Saloon, célèbre pour ses déflagrations Ornette Coleman, Albert Ayler, Sonny Rollins… et Lee Morgan abattu au bar par sa compagne Helen More) « Toute chose qui est, si elle n'était, serait énormément improbable » Paul Valery aurai-t-il aimé Sun Ra ? Pas sûr, en tout cas le second fait office de Monsieur Test sonore tout particulier… Plusieurs live dont certains inédits passionnants dans cette sélection subjective et assumée de Gilles Peterson : « To Those of Earth… and Other Worlds » (à ceux de cette terre comme aux autres mondes) on se quitte avec ces mots, suivis d’un petit montage encore (après tout puisque la compilation vient d’un DJ il nous le pardonnera) « Make Another Mistake » ou plus que l’idée d’erreur créative, celle de l’impossible à réaliser « je n’essaie pas de faire l’impossible, les choses impossibles viennent spontanément ». Sun Ra, lovely. Extraits diffusés : Sun Ra and his Myth-Science Arkestra « Calling Planet Earth » Sun Ra « Sun Song »Sun Ra and his Blue Universe Arkestra « Blackman »The Cosmic Rays with Sun Ra and The Arkestra « Dreaming » Sun Ra and his Arkestra « Astro Black » (Live in Zurich 1987- inédit) « Make Another Mistake » (live ay Bluebird, Indiana 1977) Gilles Peterson présents Sun Ra and his Arkestra « To Those of Earth… and Other Worlds » (Strut records) Références : Daniel Caux : Les silences, les couleurs du prisme et la mécanique du temps qui passe (Editions de l’éclat) p.245-255

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......