LE DIRECT

Acid Arab : Djazirat El Maghreb

5 min
À retrouver dans l'émission

acid arab
acid arab Crédits : Radio France

Une techno berbère pour ce matin, celle d’Acid Arab et de leur dernière sortie : « Djazirat El Maghreb » un maxi ou disons ici trois longs morceaux composés chacun en référence à un pays d'Afrique du Nord.

Vous écoutez ici « Hafla », la « fête » et un rythme algérien, Alaoui, joué paraît-il aussi bien dans diverses célébrations que dans la musique Chaâbi, avec au clavier Kenzi Bourras (que certains auront peut-être déjà entendu ou vu aux côtés de Rachid Taha).

Le projet Acid Arab c’est au départ celui de deux DJ français : Hervé Carvalho et Guido Minisky, qui après un séjour à Djerba se sont mis à jouer et mélanger de l’acid House –une musique techno des années 80 à Chicago – avec des musiques orientales (au sens le plus large : musique chaâbi, libanaises, turques) d’où leur nom radical ACID ARAB. Rejoint depuis en studio par Nicolas Borne et Pierrot Casanova. Précisions pour ceux qui jugeraient de leur musique par le seul nom d’Acid Arab : ni posture politique (à voir) ni nostalgie de carte postale : « On n’est pas dans le délire couscous et youyou ». La preuve avec « Amal » et un hommage rendu aux percussions et à la cornemuse tunisienne, le mezwed (précisions : c’est ici Saeid Shanbehzadeh, grand musicien Iranien qui joue ici du neyanbān, instrument proche du mezwed).

« Il est des musiques que l’on n’entend que dans la solitude, hors de l’enceinte sociale et de la surveillance policière » écrit Boualem Sansal dans 2084 (p.58) un roman où la musique est plutôt absente, en dehors des voix. Et leur pouvoir est capital : celui d’une mère qui chante berceuse, ou les hauts parleurs qui diffusent la voix de l’appel au sacrifice. Retour à Acid Arab qui, en plus de travailler avec et à partir des voix actuelles, d’Omar Souleyman ou de Hannaa Ouassim, remixe aussi les trois sœurs A-WA : « Habib Galbi ». On se quitte avec Mogador (l’ancien nom d'Essaouira), ou comment faire croitre l’hypnose (et peut-être le transe) sur un rythme en 6/8. Douceur et orient.

Extraits diffusés :

Hafla (عيــد / حفل)

Amal

A-WA Habib Galbi (Acid Arab Remix)

Mogador

EP : Djazirat El Maghreb (label Versatile)

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......