LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Génération Souterraine

6 min
À retrouver dans l'émission

Génération Souterraine
Génération Souterraine Crédits : Radio France

« Il reste toujours la même confusion, si bien qu’on n’arrive plus à se reconnaître » chante Clara Clara – c’est curieux comme depuis vendredi dernier on est tenté d’entendre partout un rapport à ce que l’on vit depuis ces derniers jours, même dans des chansons qui parlent peut-être d’autre chose… - fin de l’aparté. Comment passer à côté de ce qui s’impose comme une génération Souterraine ? La Souterraine, soit la plus grande des très petites entreprises de la musique en France, qui rassemble, en concerts et en compilations (dont voici le volume 8 qui vient de paraître), des initiatives indépendantes, pas forcément solitaires. Elles et ils sont nés pour la plupart dans les années 80, début 90 pour certains, ils jouent de tous les registres possibles (cela va de la musique traditionnelle au rap) le point commun : la langue française, ici Le Bâtiment s’attache à la parole performative : « on fait comme on a dit ». La Souterraine Vol. 8 avec comme toujours en couverture un détail de carte géographique (et un clin d’œil à la commune de la Creuse qui porte ce nom). C’est tout un territoire de la pop française que fait apparaître La Souterraine : Clara Clara (que vous entendiez au début) vient de Lyon, les groupes de ce volume 8 enregistrent dans le Val d’Oise, à Chelles en Seine et Marne, à Marseille, à Rennes… d’autres viennent de Toulouse… à Clermont-Ferrand Pain Noir fait du gospel laïc, à Metz, Noir Boy Georges dit chanter « plutôt en messin qu’en français »… Avec quelques exceptions tout de même (comme toujours dans la grammaire française) avec des musiques instrumentales, comme Syd Kemp. Une jeunesse souterraine qui parfois se réfère à d’autres jeunesses antérieures, celles de Rimbaud ou de Pierrot Le Fou de Godard, ainsi Iko Chérie chante : Comme Ferdinand et Marianne…A propos de l’usage de la langue on recommande l’article d’Agnès Gayraud « Le Français seconde langue » qui parait dans le nouveau numéro de la revue Audimat, et l’on se quitte avec un dernier extrait signé Titus d’Enfer qui chante la peinture, la peinture des sentiments : « Nature Morte ». extraits diffusés : Clara Clara « Ecran Noir »Le Bâtiment « On fait comme on a dit »Syd Kemp « Le Continent »Iko Chérie « Comme Ferdinand et Marianne »Titus d’enfer « Nature Morte » La Souterraine Vol. 8 (Mostla) La fête La Souterraine : samedi 21 nov. au Lieu Unique à Nantes, vendredi prochain 27 nov. à Angers (avec à chaque fois des groupes différents) encore une soirée le 12 dec. à Nantesse faire une idée sur www.souterraine.biz

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......