LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Trompe-le-monde (La Souterraine - MOSTLA)

Trompe-le-monde : lectures françaises souterraines

5 min
À retrouver dans l'émission

Au travers d’une nouvelle compilation, La Souterraine concentre dix lectures du répertoire français, populaire et classique confondus (de Ravel à Trust) multipliant les fils, comme dénudés.

Trompe-le-monde (La Souterraine - MOSTLA)
Trompe-le-monde (La Souterraine - MOSTLA) Crédits : Sébastien Trihan

« L'amour avec toi » ce n’est pas l’orgue flambant neuf de l’auditorium de Radio France que vous entendez mais une lecture de Michel Polnareff par Sarah Maison. Une jeune chanteuse que peut-être certains auront déjà entendu chanter non sans écho ni grave « Viendras-tu folker ? » ou encore un « Western Arabisant ». Sarah Maison en bonne place dans cette compilation qui vient de paraître en ligne, 10 reprises en téléchargement libre rassemblées par La Souterraine, la plus grande des très petites entreprises de la musique en France. La Souterraine ce sont des soirées, des concerts, des compilations qui rassemblent des initiatives personnelles venues d’un peu partout, le point commun : indépendance et langue française.

Titre de cette nouvelle compilation : « Trompe-le-monde ». Rien à voir avec l’album des Pixies, quoique, les titres ont aussi quelque chose du trompe-l’œil et de trompe-la-mort : « Les plus mauvaises nuits » d’Indochine deviennent plus sombres et floues encore dans la version de Requin Chagrin, « Et Maintenant » de Gilbert Bécaud passe en ritournelle synthétique et joyeuse dans la voix de La Vis Cachée.

La notion de « chanté en français » étant extensive à La Souterraine, on croise aussi Ravel et Trois beaux oiseaux du paradis… : Astrobal avec Nina Savary « Trois beaux oiseaux du paradis »

« Ah je sens mon cœur qui froidit, emportez-le aussi » 

ou l’évocation de la guerre par Maurice Ravel ici traitée toujours en choral mais avec synthé contemporain et la chanteuse et comédienne Nina Savary sous la direction d’Astrobal (pseudonyme cosmique d’Emmanuel Mario) autre fleur singulière à trouver dans cette compilation de La Souterraine : Trompe-le-monde. Sélection illustrée par cette image sortie d’un livre de botanique, une Zostère incertaine (Heteranthera dubia) plante aquatique « à Fleurs jaunes au sommet de hampes florales aériennes de 10 cm de hauteur (…) avec périanthe de 6 pétales » merveilles encore de la langue française.

Vous en trouverez encore chez d’autres souterrainistes tels que Titus d'Enfer qui interprète de façon magistrale Louis-Ferdinand Céline et sa chanson « A nœud coulant ». Des auteurs plus récents sont aussi célébrés et mariés comme Bernie Bonvoisin et Alain Souchon réunis par Guillaume Barraband :

  • Depuis le temps qu'on est sur pilote automatique,
  • Qu'on fait pas nos paroles et pas notre musique,
  • Ils peuvent faire voter mécanique,
  • Tous ces gens qu'on des airs apathiques.
  • Mais quand c'est leur boniment de 8 heures et quart,
  • Celui qui endort vraiment mieux que le pinard,
  • Sous mon pull-over pas tranquille,
  • Ca fait boum boum c'est pas docile
  • Antisocial tu perds ton sang froid,
  • Repense à toutes ces années de service,
  • Antisocial bientôt des années de sévices,
  • Enfin le temps perdu qu’on ne rattrape plus
  • Antisocial, Antisocial, Antisocial
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

(Extraits de S’asseoir par terre, J'ai Perdu Tout Ce Que J'aimais et On s'ennuie d’Alain Souchon fondus dans Antisocial de Bernie Bonvoisin). Bref un Trompe-Le-Monde résonne « plus bleu que le ciel », brille « couleur de neige », s’achève en « rouge vermeil »

extraits diffusés :

  1. Sarah Maison « L'amour avec toi » (Michel Polnareff)
  2. Astrobal avec Nina Savary « Trois beaux oiseaux du paradis » (Maurice Ravel)
  3. Guillaume Barraband « Antisocial » (Bernie Bonvoisin emprunts à Alain Souchon)

Ecouter / Télécharger ICI

Chroniques
8H45
4 min
La Vie numérique
Dans un numéro de téléphone, il peut y avoir des histoires de vie
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......