LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pablo Moses - réédition (Grounded Music / Socadisc)

Pablo Moses : réédition et révolution

6 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la réédition de « In The Futur » et des premiers albums du chanteur jamaïcain, revue de quelques rêves révolutionnaires, des prophéties rastas à Oswald Spengler.

Pablo Moses - réédition (Grounded Music / Socadisc)
Pablo Moses - réédition (Grounded Music / Socadisc)

Revolutionary Dream ou le rêve révolutionnaire : qui a dit le reggae était la musique de l’indolence ? Ce que vous écoutez est une réédition, un album du Jamaïcain Pablo Moses paru en 1975. Très influencé par les militants des droits civiques américains (Martin Luther King en tête) mais aussi Malcolm X, Marcus Garvey, Pablo Moses fait partie des chanteurs militants proches des rastas, attaché à l’idée d’une terre promise, d’un retour vers l’Ethiopie (tel qu’il l’interprète dans l’Ancien Testament). Parmi ses premiers titres « We Should Be in Angola » à entendre dans le contexte : en 1975 au terme d’une guerre d’indépendance avec le Portugal, l’Angola bascule dans la guerre civile qui durera 27 ans.

« Nous battre entre nous ici en Jamaïque est une honte, détruisant notre culture s’entretuant Loin des portes de l'Afrique, Nous devrions être en Angola mes frères et sœurs, Pour chasser les intrus de la terre de nos ancêtres, au lieu de nous battre ici pour une terre qui était celle des indiens Arawak ».

Mais Pablo Moses n’a pas que des référents politiques, c’est aussi un fanatique d’Otis Redding, Nat King Cole et Fats Domino...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pableto Henry alias Pablo Moses dont les premiers albums sont réédités à quelques mois de la parution d'un nouvel album prévu pour 2017. Opération de re-fondation et de réévaluation, notamment de l’album In The Future paru 1983. Album auto-produit, Pablo Moses, sans maison de disque, a réussi à emprunter de l'argent à son propre avocat « Comme mon budget était très limité, j’ai dû chanter toutes mes chansons en une seule journée, sans même avoir la possibilité de faire des choeurs ou des arrangements. J’ai eu longtemps beaucoup de mal à réécouter ce disque car à chaque fois je pensais à tout ce que j’aurais pu faire avec un budget supérieur. Mais plus le temps passe, plus j’apprécie ce côté brut de décoffrage »

What is it? Qu’est-ce que c’est demande Pablo Moses. Pour y répondre, la journaliste Carol Cooper n’hésitait pas à rapprocher les rastas de la pensée d’Oswald Spengler (voir son article paru dans Village Voice en janvier 1984) « In the Future » fonctionne comme de « l’acid reggae, une musique qui ronge les crasses de la vie moderne et brûle toutes les illusions ».

Pablo Moses- In The Future (Grounded Music / Socadisc)
Pablo Moses- In The Future (Grounded Music / Socadisc)

Extrait diffusés : Pablo Moses

  1. Revolutionary Dream
  2. Come Mek We Run
  3. What is it?
  4. Ready, Aim, Fire

In The Future ( autres albums) réédition (Grounded Music / Socadisc)

Concerts : mercredi 8 juin 2016 au New Morning à Paris, le 9 juin à Magny-Le-Hongre, 10 juin en Bretagne (La Ferme de Gwernandour) 11 juin Rast’Art festival (Caen)

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......