LE DIRECT

Petite Noir : disparition et Noirwave

5 min
À retrouver dans l'émission

La Vie est elle / Life is beautiful
La Vie est elle / Life is beautiful Crédits : Radio France

Sur un fond en marbre gris, comme flottant au dessus d’un socle, le corps nu d’un jeune homme, vêtu d’un simple drap, il a l’air allongé dans les bras d’une mère, mais une mère qui aurait disparu. Imaginez une Pietà sans Marie, avec seulement le corps d’un fils, il s’appelle Petite Noir.
On pourrait résumer la photo de couverture et le nom de cet album (qui vient de paraître) au jeu de La Disparition : celle du E dans le mot noir, et celle de la mère. Se représenter en Jésus Christ gisant pour un premier album cela manque un peu de modestie me direz-vous, pourtant personne jusqu’ici ne semble avoir relevé la subversion, peut-être parce que Yannick Ilunga, alias Petite Noir, fascine d’avantage par l’assemblage singulier d’un romantisme noir teinté d’afrobeat (l’engagement politique en moins) conciliant souffle chaud et vent glacé. Présentation ou situation plutôt : Yannick Ilunga, alias Petite Noir, a 25 ans, né de parents congolais et angolais, il voit le jour en Belgique mais grandit en Afrique du Sud, à Cape Town, dans un climat post-apartheid aussi complexe que la synthèse musicale qu'il va opérer. A condition de filer la métaphore climatique (c’est de saison avant le Cop 21) à propos de Petite Noir on dira que se dégagent des vapeurs de trip-hop dans une rigueur de cold-wave, polyryhtmies subsahariennes sous une scansion post-punk, ce tout il le baptise « noirwave ». On entend aussi la voix du chanteur Baloji, invité à la célébration qui donne son titre à l’album : La Vie est belle. Non pas en référence à « La vie est belle » de Franck Capra, encore moins au film de Roberto Benigni, mais à un autre film du même titre, une fiction signée de Ngangura Dieudonné Mweze et Benoît Lamy, film paru en 1987 qui racontait les aventures d’un paysan qui va à la ville pour faire de la musique. L’acteur principal est incarné par Papa Wemba, et les premiers mots qu’il prononce auraient pu être ceux du jeune Yannick : « moi aussi un jour je ferai de la musique électrique ».Extraits diffusés : Intro NoirwaveChessLa Vie est elle / Life is beautifulMDRAlbum : La Vie est elle / Life is beautiful (Domino) En concert avec Georgia le 21 sept à Paris (au Badaboum) http://www.dominorecordco.fr/fr/news/23-06-15/petite-noir--premier-album-le-11-septembre-2015/

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......