LE DIRECT
La vallée de la rupture
Épisode 5 :

La vallée de la rupture

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous entrons aujourd’hui dans la vallée où tout casse. Les verres, les liens, et les os. Car l'amour est un os que rongent magnifiquement les mots de Florian Cashera du groupe Arlt depuis des années. Nous sommes fragiles et vulnérables comme jamais mais nous sommes bien accompagnés.

La vallée de la rupture
La vallée de la rupture Crédits : Marie Richeux - Radio France

Au grand désespoir des vivants, le 17ème siècle n’a pas connu le zouk love, ni la Compagnie créole qui ouvre le générique de cette série musicale, mais on gravait la Carte de Tendre, un pays imaginaire, avec des chemins et des champs, où les contrées se nommaient Tendre-sur-Inclination, Tendre-sur-Estime et Tendre-sur-Reconnaissance. Il y avait des cours d’eau et des villages. On pouvait passer par Grand-Esprit, Billet-galant et Billet-doux. Bref, c’était une géographie agréable à prononcer.

Pendant une semaine, chaque jour, Lise-Marie Barré et Marie Richeux proposent de dessiner une très approximative et nouvelle géographie musicale des Etats amoureux. En chansons et en français.  

Sur un balcon, au mois de mai, Lise-Marie Barré et Marie Richeux, en grandes exploratrices, ont tracé des lignes arbitraires pour délimiter cinq vallées d’amour. 

Pendant l'émission d'hier un auditeur se demandait ce que notre géographie amoureuse pouvait réserver de pire que la vallée du dépit. Il avait crainte et il avait raison. Arlt concluait hier la vallée du dépit, ils ouvrent pour nous la vallée de la rupture. La voix d'Eloise Décades grande fille, la guitare de Mocke et le reste de Thomas Bonvallet.

La playlist du jour :

Lecture d’un texte de Pacôme Thiellement (les 5 vallées de l’amour)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......