LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Rhum et guitare" (Colección Abelló, Madrid, 1918)
Épisode 3 :

Changement de ton : Stax Records

58 min
À retrouver dans l'émission

Un artiste, son instrument et pour aujourd'hui une maison de disques sans laquelle la musique resterait cloisonnée. Et sans diffusion, pas de communautés de fans qui partagent le ressenti des mêmes émotions. Matteo Caranta revient sur l'évolution du légendaire label Stax Records.

Stax'68, A Memphis Story
Stax'68, A Memphis Story Crédits : Pochette d'un vinyle distribué par Stax Records

Dans cet épisode, nous reviendrons sur les évolutions sonores d’un label de légende, Stax Records, le « Soulsville » à Memphis, qui a donné à la soul une coloration particulière, plus chaude et plus brute que celle de sa grande concurrente Motown à Detroit. Un label qui donne naissance dans les années 1960 à d’immenses artistes comme Otis Redding, Isaac Hayes, Carla Thomas, The Staple Singers, Rufus Thomas pour ne citer qu’eux. Vous ne connaissez pas forcément leurs noms, pourtant chacun de leurs morceaux est un tube qui vous a déjà fait danser.… 

Mais Stax est aussi un label traversé par l’histoire des luttes sociales américaines. C’est à deux rues de Stax, dans l’hôtel où la compagnie loge ses artistes, que Martin Luther King est assassiné en 1968. Et c’est dans la banlieue de Los Angeles, à Watts, que le label va organiser ce qu’on a appelé par la suite le « Woodstock noir », en hommage aux émeutes qui ont secoué la ville quelques années plus tôt. 

Marqué par son temps, le son de Stax accompagne les métamorphoses que connaissent les Etats-Unis dans les années 1960 et 1970. Une histoire qui résonne particulièrement aujourd’hui alors que partout dans le monde des artistes se mobilisent en soutien au mouvement Black Live Matter. 

Suggestions de vidéos

- Le film Wattstax et sa bande annonce.

- Otis Redding, Try A Little Tenderness : Live 1967

- Le film Sweet Sweetback's Baadasssss Song(1971) et sa bande annonce.

Playlist des titres entendus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Nom des titres entendus

  • Booker T. & the MG’s : Green Onions  
  • Keedron Bryant : I Just Wanna Live 
  • The Soul Children : I Dont Know What This World Is Coming Too 
  • Isaac Hayes : Theme From Shaft 
  • Louis McCord : Better Get A Move On 
  • The Mar-Keys : About Noon 
  • Carla Thomas : B-A-B-Y 
  • The Veltones : Fool In Love 
  • Carla & Rufus Thomas : Cause I Love You 
  • The Mar-Keys : Last Night 
  • The Tonettes : No Tears 
  • Otis Redding : Respect 
  • Bar Keys : Soul Finger 
  • Sam & Dave : I Thank You 
  • Booker T : Mo’onions 
  • The Staple Singers : Long Walk To DC 
  • The Staples Singers : The Ghetto 
  • Jeanne & The Darlings : What Will Later On Be Like 
  • Rufus Thomas : The Memphis Train 
  • Eddie Floyd : Bring It On Home To Me 
  • Isaac Hayes : Walk On By  
  • Melvin Van Peeples : Sweetback's Theme 
  • Johnnie Taylor : I Believe in You 
  • Rufus Thomas : Jump Back '75 
  • Dino and Doc : Mighty Cold Winter 
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......