LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Map, œuvre de Aram Bartholl montrée dans l'exposition From Here On aux Rencontres d'Arles 2011

Bien penser à l’ère numérique

29 min
À retrouver dans l'émission

Théoricienne majeure de la mutation numérique, l'américaine Katherine Hayles explore ce qu'internet et, plus largement, les médias font à nos cerveaux depuis au moins le XIX e siècle.

Map, œuvre de Aram Bartholl montrée dans l'exposition From Here On aux Rencontres d'Arles 2011
Map, œuvre de Aram Bartholl montrée dans l'exposition From Here On aux Rencontres d'Arles 2011 Crédits : Aram Bartholl,

« Internet rend-il bête, Siri ? » « Je fais de mon mieux, Sylvain » m’a répondu le robot qui habite, depuis quelques années, mon téléphone intelligent. Internet rend-il bête ? Dès 2010, l’éditorialiste américain Nicholas Carr posait cette question, ou plutôt, cette question était choisi comme titre de l’édition française de son essai The Shallows : What is Internet doing to our Brains. Ce qu’Internet fait à nos cerveaux. C’est à la même question mais reformulée : que font les médias, entendu au sens le plus large possible, à nos cerveaux depuis, au moins, le 19e siècle que répond, avec autrement de rigueur, d’enquête et d’érudition Katherine Hayles, l’une des penseuses majeures de la mutation numérique. Professeure de littérature à Duke University, après une première vie académique de chimiste, cette figure de ce qu’ont appelle désormais les Humanités Numériques est pour la première fois traduite en français. Son livre, How We think, Lire et penser en milieux numériques parait ces jours-ci est c’est un véritable événement éditorial. Sylvain Bourmeau

le lien vers les livres de codes en ligne http://howwethink.nkhayles.com/codebooks/

Katherine Hayles, professeure de littérature à Duke University
Katherine Hayles, professeure de littérature à Duke University Crédits : Sylvain Bourmeau - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......