LE DIRECT
image extraite de la vidéo de la préfecture de police de Paris  "Les adages du cambriolage"

De la longue inertie du racisme « scientifique »

44 min
À retrouver dans l'émission

Si le racisme demeure aussi présent dans la société française en ce début du XXIe siècle, c'est en grande part parce qu'il fut élaboré "scientifiquement" entre la fin du XVIIIe et le milieu du XXe siècles. Retour sur cette histoire avec Delphine Peiretti-Courtis et l'artiste Anna Tje.

image extraite de la vidéo de la préfecture de police de Paris  "Les adages du cambriolage"
image extraite de la vidéo de la préfecture de police de Paris "Les adages du cambriolage" Crédits : Préfecture de police de Paris

Aussi délirant cela soit-il, certains osent tranquillement affirmer que ce serait désormais l’antiracisme le problème. Sous-entendu logique : le racisme n’en serait plus un. La preuve : plus personne ou presque n’oserait se revendiquer du racisme biologique. Seuls survivraient des relents de racisme culturel, sous-entendu : pas vraiment du racisme. Face à ce type discours, qui prolifère dans l’espace public, il convient sans relâche d’opposer les manifestations évidentes de racisme biologique qui perdurent lorsque, par exemple, on entend des cris de singes dans les tribune des stades mais aussi, autre milieu social, lorsqu’on tourne les pages d’un livre de Richard Millet pourtant publié sous la respectée couverture blanche des éditions Gallimard, lorsque Christiane Taubira est comparée à une guenon ou lorsque la préfecture de police de Paris ne trouve rien de mieux voici quelques mois pour une vidéo de prévention de figurer un cambrioleur sous les traits d’un gorille… Pour tenter de comprendre comment de tels préjugés raciaux perdurent sans doute faut-il faire l’histoire fine de leur fabrication scientifique entre la fin du XVIIIe siècle et le milieu du XXe siècle. C’est précisément ce à quoi s’est attelée Delphine Peiretti-Courtis avec « Corps noirs et médecins blancs ». Elle est cette semaine l’invitée de La Suite dans les Idées. Et sera rejointe en seconde partie par l’artiste Anna Tje.

Bibliographie

Intervenants
  • enseigne en histoire contemporaine à l'Université d'Aix-Marseille, spécialiste histoire de la race et du genre ; histoire de la virilité en contexte colonial, histoire des sciences, dans le prolongement d’une thèse «Corps noirs et médec
  • Artiste
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......