LE DIRECT
Paul Langevin et Albert Einstein, 1922

Pour la science !

44 min
À retrouver dans l'émission

S'ils n'ont jamais été très nombreux les militants pour la science ont néanmoins joué un rôle majeur au XXe siècle, un rôle à la fois politique et scientifique que retrace le sociologue Sylvain Laurens dans «Militer pour la science». Il est rejoint en seconde partie par le biologiste Thomas Heams.

Paul Langevin et Albert Einstein, 1922
Paul Langevin et Albert Einstein, 1922 Crédits : DR

Il y aura bientôt deux ans, le 22 avril 2017, étaient organisées dans de nombreuses villes du monde des « marches pour les sciences ». Cette mobilisation unique avait été imaginée en réaction à l’élection, et la prise de fonction, quelques mois plus tôt, du président des Etats-Unis, Donald Trump, dont l’administration avait immédiatement gelé d’importants crédits scientifiques. Au-delà de la critique de ces politiques publiques, c’est plus largement la montée en puissance de ce que certains appellent la post-vérité qui se trouvait visée par ces manifestations. Cela faisait longtemps que des scientifiques s’étaient ainsi massivement et publiquement fait entendre en défense de la science. Le fait de militer pour la science, notamment de la part de scientifiques, mais pas seulement, a pourtant une assez longue histoire, même si elle n’a jamais impliqué un nombre considérable de personnes. C’est précisément cette histoire, en tout cas celle des militants pour la science au France au XXe siècle qu’écrit Sylvain Laurens dans un livre important sur les mouvements rationalistes, MIliter pour la science. Il est rejoint en seconde partie par le biologiste Thomas Heams, qui fait paraître Infravies.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......