LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Peut-on faire Grief au Droit de manquer d'Unité ?

29 min
À retrouver dans l'émission

avec Rainer Maria Kiesow, Juriste , Directeur d'Etudes à l'Ehess et professeur de Théorie du Droit à Fribourg, auteur du livre L'unité du droit (Editions de l'Ehess, mai 2014) et Olivier Cayla, juriste quienseigne la Théorie des normes à l'Ehess et est co-auteur de la nouvelle revue "Grief". Le N°1 de la revue vient de paraître en mai 2014 chez Dalloz - Ehess.

Rainer Maria Kiesow révèle en 11 chapîtres, allant de Nietzsche à Kafka, en passant par Dalloz, Diderot, Changeux, dans son essai L'unité du droit, l'impossibilité d'aboutir à un seul et même droit, garant de l'égalité aux niveaux national, européen et mondial . La pluralité des doctrines, des jurisprudences et des interprétentions de la loi, s'oppose en effet à cette utopie qui hante la société et les juristes depuis le Droit Romain..

En résultent une autre histoire et un autre présent de ce rêve unitaire..

La revue Grief (N°1) quant à elle est une Revue annuelle pluridisciplinaire conçue de manière à apporter des éléments de réflexion touchant aux domaines du droit, à propos de questions marquantes de l'actualité récente ayant suscité de vifs débats chez les spécialistes du droit et dans la société.

Olivier Cayla et Rainer-Maria Kiesow
Olivier Cayla et Rainer-Maria Kiesow Crédits : G. Méric - Radio France

Le grief est donc, en somme, cette marque, lourde de sa gravité de minimis praetor non curat »), qui accompagne le droit, soit pour lui demander de réparer les préjudices qui résultent d'un écart par rapport à lui, soit, à l'inverse, pour le définir lui-même comme apportant un certain dérangement préjudiciable. Que le droit et le grief se précèdent ou se succèdent, ils vont fondamentalement de pair, ce que la vulgate contemporaine occulte complètement : pas de droit sans grief ni de grief sans droit.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......