LE DIRECT

Présenter Erving Goffman au public (français)

29 min
À retrouver dans l'émission

Comment se conduire dans les lieux publics ?Notes sur l'organisation sociale des rassemblements (Editions Economica, Coll. Etudes sociologiques, mai 2013) - Ce livre est traduit de l'anglais (Etats-Unis) et postfacé par Daniel Cefaï, Directeur d'études à l'EHESS et Chercheur au Centre d'etudes des mouvements sociaux.

Daniel Cefaï est aussi notre invité.

Dans ce livre, Erving Goffman (sociologue américain - 1922 / 1982) développe pour la première fois en détail sa conception de l'ordre de l'interaction et des occasions sociales.

En analysant des situations de rencontre et du rassemblement dans les termes d'une « écologie » des engagements, il forge des concepts qui ont depuis fait école dans l'étude des espaces publics urbains ou dans celle des meetings et des manifestations politiques. En puisant dans le terrain de sa thèse aux îles Shetland et en lisant des manuels de savoir-vivre, il décrit minutieusement le jeu des civilités qui règle les relations en face à face. Il en tire une analyse des propriétés situationnelles.

Daniel Cefaï
Daniel Cefaï Crédits : G. Méric - Radio France

Goffman recadre, dans une conception de l'ordre public, les interactions de « race », de classe ou de genre . Il revient sur les éléments de l'enquête d'Asiles, en approfondissant son interprétation de la folie comme menace sur l'ordre des interactions. Il éclaire également sous de nouveaux aspects les thèmes de Stigmate : les notions d'inattention civile et d'accessibilité seront reprises par les mouvements de revendication des personnes en situation de handicap et plus largement, par les minorités visibles.

Ce livre, publié en 1963, reste un chef-d'oeuvre de microsociologie.

Et puis comme c'est l'été, un conseil devisite et dedécouverte pour ce week-end : Le Familistère de Jean-Baptiste Godin à Guise (Aisne).. A l'occasion de l'inauguration de la "Place du Familistère" - Espace partagé devant le Palais Social imaginé et construit par Godin au XIXème siècle, (sur le modèle du Phalanstère de Charles Fourier),

Samedi 13 juillet à 15 heures , représentation de la création du Manifeste chorégraphique de l'Utopie d'habiter , d'Annick Charlot, " Lieu d'être" par sa Compagnie Acte, et avec la participation de nombreux habitants de Guise. La réhabilitation de cette "Place" a été réalisée par H2O Architectes, dans le cadre du Programme UTOPIA, mis en place depuis 2000 pour la restauration de tout le site du Familistère. (cf lien ci-dessous avec Le Familistère Godin).

Intervenants
  • directeur d'Etudes à l'EHESS et Chercheur au Centre d'Etudes des mouvements sociaux
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......