LE DIRECT
« Au cœur des Andes » (1859), Frederic Edwin Church (1826–1900), The Met (domaine public)

Voir le vivant

43 min
À retrouver dans l'émission

Ne plus se regarder dans "la nature" comme dans un miroir, entourés de symboles pesants mais apprendre à voir le vivant en le repeuplant des points de vues des autres, non humains. C'est l'enthousiasmante invite d'Estelle Zhong Mengual, rejointe en seconde partie par l'artiste Tiphaine Calmettes.

« Au cœur des Andes » (1859), Frederic Edwin Church (1826–1900), The Met (domaine public)
« Au cœur des Andes » (1859), Frederic Edwin Church (1826–1900), The Met (domaine public) Crédits : Frederic Edwin Church

Et si nous apprenions à voir le vivant ? A le voir vraiment, c’est-à-dire autrement qu’en considérant « la nature » comme un décor, comme un écran à distance sur lequel nous nous contentons de projeter notre « culture », toutes ces représentations sédimentées qui instaurent et cristallisent le grand partage, nous maintenant, nous humains, toujours à l’écart. Apprendre à voir, l’invite est ancienne et a pu prendre des formes diverses, viser des objectifs variés, mais pour l’historienne de l’art Estelle Zhong Mengual, il s’agit d’abord et avant tout de faire des expériences et d’engager des enquêtes, de s’inscrire aussi dans les pas de ces femmes naturalistes qui dès le XVIIIe siècle ont ouvert une autre voie. Elle est cette semaine l’invitée de La Suite dans les Idées et sera rejointe en seconde partie par l’artiste Tiphaine Calmettes.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......