LE DIRECT
Le ministre de la Culture Franck Riester lors de la cérémonie des Césars en février 2019

Le monde de la culture s'est-il transformé en zone de conflit ?

4 min
À retrouver dans l'émission

Le monde de la culture n’est traditionnellement pas associé à un terrain chaud et explosif, mais derrière cette apparence feutrée, l'ensemble de ses acteurs - au premier rang desquels le ministre de la Culture lui-même - semble aujourd’hui être confronté à une conflictualité ardente, voire brutale.

Le ministre de la Culture Franck Riester lors de la cérémonie des Césars en février 2019
Le ministre de la Culture Franck Riester lors de la cérémonie des Césars en février 2019 Crédits : Francois Durand - Getty

Implicitement la culture n’est pas associée à un terrain chaud et explosif, mais cette apparence feutrée semble recouvrir aujourd’hui une réalité bien plus ardente et brutale. Ma théorie est que nous assistons à un changement de température et qu’il faut s’en préoccuper.

Que se passe-t-il ?

Pour la première fois, un ministre de la Culture annule sa cérémonie de vœux - prévue ce soir à la Bibliothèque Nationale de France - car  « les conditions ne sont pas réunies pour que celle-ci se déroule sereinement ». Un appel intersyndical avait été lancé pour que les adhérents se rendent aux vœux, fassent entendre leur voix et « exigent  le retrait du projet de réforme des retraites ! » La crainte de cet échange était-elle donc si grande qu’il faille annuler les vœux ? 

Le dialogue, ce mot qui a d’autant plus de sens quand on parle de culture, tant il y est question précisément de faire dialoguer des altérités, est-il devenu impossible? Et que se passe-t-il lorsqu’on ne dialogue plus ? La pression monte.

Quoi que l’on pense des positions des uns et des autres, l’événement est significatif d’un climat. 

Vendredi, le président de la République qui assistait à une représentation au théâtre des Bouffes du Nord a dû être "exfiltré" ou "évacué" (selon les journaux) tandis que des militants contre la réforme des retraites s’étaient rassemblés devant le théâtre, et tentaient d’entrer dans le hall. Dans la bouche de Franck Riester, ministre de la Culture, ce sont les mots de "violence" et d’"intimidation" qui ont qualifié l’événement. Le langage porte donc la marque de ce changement de climat et le nourrit à son tour.

Dans cette séquence, ce qui est significatif d’"un changement de température", c’est que le théâtre est habituellement envisagé comme une zone démilitarisée. En faire un espace de confrontation - hors de celui qui existe sur scène - un lieu où l’on vient vous chercher pour vous demander des comptes, a eu un retentissement symbolique. 

Dans le même temps, et sur un autre front que celui de la réforme de retraites, une crise s’ouvrait à l’Académie des Césars, l’opacité et l’arbitraire qui règnent dans le système de parrainage des jeunes talents éclatant au grand jour. Claire Denis et Virginie Despentes désignées par les comédiens Amadou Mbow et Jean-Christophe Folly ayant été mise à l’écart par l’Académie. Violence des échanges en milieu tempéré… La cérémonie, à cet égard, comme à beaucoup d’autres, s’annonce houleuse.

Pour mémoire l’histoire du film Violence des échanges en milieu tempéré est celle d’un jeune cadre chargé de préparer le rachat encore confidentiel d’une usine par un grand groupe, et de choisir quels salariés seront intégrés ou non dans la nouvelle organisation. Le titre en quelques mots ramasse cette idée que, sous des dehors civilisés, peut se livrer une guerre. La question est désormais la suivante : comment l’espace de la culture s'est-il retransformé en zone de conflit ?

par Mathilde Serrell

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  

Chroniques

8H55
3 min

La Conclusion

Les départements comme petit tableau parfait d'un peintre de paysage
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......