LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pesant environ un kilo, la lame de cette épée est en cuir souple percé de petits trous où transparaît une phrase de Jacques Derrida: "Plus d'une langue". Capture d'écran sur Twitter

Barbara Cassin, la Jedi de l'Académie française

3 min
À retrouver dans l'émission

Son épée d'académicienne est un véritable sabre laser de Babel, mais au-delà de ses attributs, ce qui fait de Barbara Cassin la « Jedi » du quai de Conti, c’est son approche des langues et de l’enseignement.

Pesant environ un kilo, la lame de cette épée est en cuir souple percé de petits trous où transparaît une phrase de Jacques Derrida: "Plus d'une langue". Capture d'écran sur Twitter
Pesant environ un kilo, la lame de cette épée est en cuir souple percé de petits trous où transparaît une phrase de Jacques Derrida: "Plus d'une langue". Capture d'écran sur Twitter

Ce n’est pas tous les jours qu’une femme entre à l’Académie française, ce sera la 9ème fois depuis Marguerite Yourcenar en 1980, raison suffisante pour sortir les trompettes de Star Wars. Mais il se trouve aussi, que la femme qui rejoint aujourd’hui les immortels, la philosophe et philologue Barbara Cassin, est un véritable Jedi de la langue. C’est ma théorie.

Qui dit « Jedi » dit sabre laser, et l’épée d’académicienne de Barbara Cassin y ressemble fortement. C’est ce qu’elle avait d’ailleurs souhaité, confiant il y a quelques mois à Virginie Bloch-Lainé, dans "À voix Nue" sur France Culture, qu’elle voulait un sabre de Jedi qui rentre et qui sort. Peut-être pas exactement un sabre laser mais quelque chose qui y ressemble et qui « indique la présence au monde » avait-elle précisé.

Voici donc cette épée avec sa dague luminescente et connectée où s’allume un écran qui permet de lire tous les textes de la terre, le tout planté dans une sorte de pierre philosophale bleue, tandis que le long de la lame s’affiche grâce à un tissu en fibre optique la phrase de Jacques Derrida « Plus d’une langue ». La lame, et ce n’est pas le moindre des détails, est en cuir souple, et donc, non létale. Quant au pommeau par lequel on tient l’épée, il reproduit une statuette hittite, déesse de la fertilité, trouvée en Anatolie. Bref, le sabre laser de Barbara Cassin est un sabre de Babel.

« Que la force soit avec toi » dit la devise de maître Yoda. C’est précisément cette « Force » des Jedi qui caractérise Barbara Cassin. Les académiciens et ciennes ne s’y sont pas trompés, car comme le veut la tradition, un mot lui a été attribué pour couronner son installation, et c’est celui de « vigueur ». Le dictionnaire de l’Académie en donne la définition suivante : « force dans sa plénitude, énergie intacte ». La « Force » est avec la Jedi Cassin en tant que force spirituelle, c’est tout à fait conforme à la philosophie lucassienne. Oui, celle de George Lucas, le créateur de Star Wars.

Être attentif à la diversité des dispositions dans la langue

Mais au-delà de ses attributs, ce qui fait de Barbara Cassin la « Jedi » de l’Académie française, c’est son approche, celle de la langue ou plutôt des langues, et de l’enseignement.

Dans l’excellente exposition « Traduire » au Mucem à Marseille en 2017, dont elle a assuré le commissariat général, elle a tenu à montrer comment la diversité des langues révélait la diversité des dispositions au monde. Or, dans la formation du Jedi Obi-Wan Kenobi, plus important encore que le contenu, ce qui compte pour Maître Yoda, c’est précisément la disposition de son disciple. Il faut pour cela comprendre et traduire sa « langue ». Barbara Cassin suit les mêmes principes. 

« Quand je vous dis « Bonjour », je ne  vous dis pas « Salam » ou « Shalom » (« Que la paix soit avec vous »). Je ne dis pas non plus, comme les anciens Grecs, « Khaire » (« Jouis », « Réjouis-toi »),  ou encore « Vale » comme en latin (« Porte-toi bien »), aussi on n’ouvre pas le monde de la même manière » assurait-elle. Être attentif à cette diversité des dispositions dans la langue, c’est à dire aussi dans le savoir et les différences d’appréhension de chacun, Barbara Cassin en a fait une philosophie politique, applicable notamment à l’école.

Une Jedi qui rentre l’Académie française ? Voilà une féminisation abusive doublée d’un anglicisme me direz-vous. Mais c’est une manière de traduire sa différence et l’attention que Barbara Cassin va porter au flux de la langue au sein d'une institution qui s'est illustrée jusqu'ici comme une instance de blocage. Une écoute plus perméable permettra de déboucher non pas sur une uniformisation, mais sur une forme de syncrétisme. J’ajoute que (face à L'Empire) La République a toujours besoin de Jedi.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Chroniques
8H55
3 min
La Conclusion
La Beauce, grenier secret de la France
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......