LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'actrice, scénariste et réalisatrice anglaise Phoebe Waller-Bridge récompensée aux 71èmes Emmy Awards pour sa série Fleabag.

Faut-il ressusciter les 7 d’Or ?

5 min
À retrouver dans l'émission

Il n'existe pas en France de cérémonie des Emmy Awards qui récompensent aux Etats-Unis les meilleures séries de l'année. Pourtant le paysage sériel hexagonal le mériterait amplement.

L'actrice, scénariste et réalisatrice anglaise Phoebe Waller-Bridge récompensée aux 71èmes Emmy Awards pour sa série Fleabag.
L'actrice, scénariste et réalisatrice anglaise Phoebe Waller-Bridge récompensée aux 71èmes Emmy Awards pour sa série Fleabag. Crédits : FREDERIC J. BROWN - AFP

En raison d’un appel à la grève de plusieurs organisations syndicales portant sur l’activité des techniciens de la Direction aux antennes affectés à France Culture, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Ni de vous proposer certaines réécoutes ou podcasts. Nous vous prions de nous en excuser.

Aux États-Unis, les Emmy Awards - les "Oscars" des séries - étaient marqués cette nuit par la victoire surprise de "Fleabag". Quatre récompenses pour ce petit chef d'oeuvre tordu, féministe et radical, écrit, réalisé et interprété par Phoebe Waller-Bridge. Canal en avait fait une version "décalquée" franchement dispensable (« Mouche »), mais il faut le rappeler : la France a néanmoins dépassé le stade « yéyé » de la série. Elle est indéniablement entrée dans une nouvelle ère.

En musique, on parle souvent, et même trop, du fameux "album de la maturité". Ce stade créatif où un artiste monte d’un cran et déploie son envergure. Dans le cas des séries françaises, c’est toute une discipline qui entre dans une phase de "maturité". C’est ma théorie.

Ce soir sera diffusée la nouvelle création originale de Canal Les sauvages. Adaptation de la brillante saga romanesque du même nom, signée par un écrivain trentenaire qui avait parfaitement analysé et intégré les codes des séries, Sabri Louatah.

Le Bureau des légendes, Dix pour cent, Les Sauvages...

À la réalisation Rebecca Zlotowski qui vient de sortir l’amoral et puissant Une fille facile. Au casting : Roschdy Zem, Marina Foïs, Dali Bensallah qui sera à l’affiche du prochain James Bond, et Sofiane Zermani aka Fianso, rappeur star qui confirme ses talents de comédien. La série Les sauvages est une réussite en soi. Mais elle prouve aussi que Le bureau des légendes d’Eric Rochant, longtemps considéré comme la seule grande référence française en la matière, fera de moins en moins figure d’exception. Ou de contre-exemple dans le P.S.F, le paysage sériel français.

Il paraît loin le temps, pas si éloigné, c’est à dire l’année dernière, où le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, pouvait avancer avec condescendance : "les séries c’est industriel, les films c’est de la poésie".

Tandis que l’industrie française du cinéma est de plus en plus décriée, entre surproduction et baisse qualitative, tandis que l’avenir de son financement n’a jamais été aussi incertain, les séries s’imposent au contraire comme le nouveau territoire de création. Précisément, aussi, en raison de cette crise qui affecte le cinéma. 

Bien sûr, il ne s’agit pas d’un renversement abrupt, et de nombreux signaux se sont accumulés. Autant d’étapes franchies depuis la série Carlos d’Olivier Assayas en 2010 jusqu’au récent succès de Dix pour cent qui s’est imposée comme un rite de passage pour toutes les têtes d’affiche du cinéma français.

Mais jusqu’ici perdurait une forme de snobisme cinéphile doublé d’une sacralisation de l’auteur-réalisateur de long métrage. Plus en France qu’ailleurs, la série peinait à quitter ses oripeaux de sous-genre

... les séries, nouveau territoire de création ?

Cette année, une vraie mutation s’opère. Comme le relevait récemment un article du Figaro, en France, non seulement les acteurs mais tout  le 7e art, cinéma d’auteur inclus, semble franchir le pas. 

Palme d’or en 2016 pour Dheepan Jacques Audiard a rejoint le Bureau des légendes et pourrait prendre la relève. Les ténors de la comédie française, Olivier Nakache et Eric Tolédano, se lancent dans la version française - et post-attentats du 13 novembre - de la série In Treatment. Xavier Giannolli adaptera en série le polar-enquête de Fabrice Arfi sur les arnaques de la taxe carbone. Et Valérie Donzelli revient à son meilleur avec Nona et ses filles, série sur une septuagénaire enceinte.

Il se passe quelque chose. Acteurs, réalisateurs, agents, et producteurs, tous participent à ce nouvel alignement de planètes, aussi enthousiasmant que nécessaire. Reste à doter enfin la France de ses Emmy, elle qui s’est arrêtée… aux 7 d’Or .

par Mathilde Serrell

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Chroniques
8H55
4 min
La Conclusion
Dostoïevski et le moralisme de gauche : le progressisme est-il devenu trumpien ?
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......