LE DIRECT
l'été, le soleil peut cogner très fort en ville, comme ici à Berlin

Chaleur sur la ville

3 min
À retrouver dans l'émission

Il fait plus chaud en ville qu’à la campagne. De 4 à 5 degrés en moyenne, voire davantage. Alors prêts à affronter la fournaise estivale ?

l'été, le soleil peut cogner très fort en ville, comme ici à Berlin
l'été, le soleil peut cogner très fort en ville, comme ici à Berlin Crédits : Matthias Makarinus - Getty

Vous la sentez cette petite brise printanière qui vient gentiment vous caresser les joues ? Vous les aimez ces terrasses au grand air, délicatement chauffées par le soleil de juin ? Et bien profitez-en parce que ça ne va pas durer. Météo France prévoit un été chaud et sec. Avec son lot probable d'épisodes caniculaires.

La récurrence des fortes chaleurs est particulièrement difficile à supporter en ville. Les logements n'ont pas été conçus pour affronter le réchauffement. Jusque-là les plus prisés parce que les plus lumineux, les étages supérieurs pourraient perdre de leur valeur, du moins dans les constructions anciennes.

Certes, les architectes réfléchissent à la façon d’adapter le neuf aux nouvelles conditions climatiques : ne plus systématiser par exemple les baies vitrées orientées plein sud ; ou encore installer des doubles façades ajourées, comme des moucharabiehs géants, pour bloquer la chaleur tout en laissant passer la lumière*. Mais en attendant le renouvellement du parc immobilier, pour trouver le frais, mieux vaut être un citadin de bas étage.

La question est suffisamment préoccupante pour que l’ADEME, l’Agence de la transition écologique, ait jugé bon de publier deux documents relatifs à la chaleur urbaine et aux moyens de s’en protéger.

S’agissant de l’intérieur, et plutôt que d’adopter les très énergivores climatiseurs, quelques conseils de bon sens : fermer les volets lorsque le soleil frappe trop fort sur les fenêtres ; fermer les fenêtres lorsque la température externe dépasse celle du dedans ; privilégier les repas froid plutôt que la cuisine au four, la salade de tomates plutôt que le poulet rôti. Et cette astuce, qui me plait beaucoup et que je vous livre telle quelle : ‘’avant d’acheter un ventilateur de plafond, mesurez la hauteur sous plafond de votre pièce et estimez si le ventilateur ne descendra pas trop bas par rapport à la taille des occupants’’ !! (je vous laisse visualiser la scène).

Mais c’est surtout à l’échelle des villes que les réponses les plus innovantes sont apportées. L’Ademe les recense sous deux grandes catégories : les solutions vertes et les solutions grises.

Le vert, c’est la végétalisation : planter des arbres et des pelouses, recouvrir les immeubles de toitures végétales. Cette dernière mesure a par exemple permis de faire baisser de 1°C la température à Hong-Kong. Quant aux parcs, plus ils ‘’sont arborés et matures, plus le rafraichissement est important’’, à condition de disposer d’un système autonome d’arrosage pendant les périodes de canicule (donc de pouvoir recueillir et stocker en amont les eaux de pluie).

Le gris, ce sont les infrastructures. Avec le plus souvent, des solutions qui tiennent à la fois de l’innovation et de la pratique ancestrale, comme par exemple le fait de privilégier les rues étroites, plus fraiches, aux grandes artères hausmaniennes, étouffantes. Et de jouer aussi sur les couleurs. C’est ainsi que la ville d’Athènes a réussi dans certaines rues à faire baisser la température de 4 degrés, simplement en passant d’un revêtement foncé pour les sols à un revêtement blanc.

Il ne s’agit ici que d’un bref aperçu des solutions d’adaptation qui sont aujourd’hui à disposition pour adapter les villes au réchauffement climatique. Je n’oublie évidemment pas la circulation automobile, qui a un impact immédiat sur les températures du fait de la chaleur des moteurs, et à retardement à cause des émissions de gaz à effet de serre. Alors, prêts pour la fournaise estivale ?

*exemples trouvés dans cet article du journal L’illustré

Chroniques

8H51
4 min

Carnet de philo

Feel-good, mauvais sentiment
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......