LE DIRECT
vers un nouveau découpage territorial, plus adapté aux enjeux de la transition écologique ?

Changements de périmètre

3 min
À retrouver dans l'émission

Quel est le bon périmètre pour administrer un territoire ? Y a-t-il d’autres découpages possibles que ceux qui nous sont proposés lors des élections ?

vers un nouveau découpage territorial, plus adapté aux enjeux de la transition écologique ?
vers un nouveau découpage territorial, plus adapté aux enjeux de la transition écologique ? Crédits : belterz - Getty

Pour commencer, faisons un peu de géographie électorale. Eu égard au niveau d’abstention enregistré hier, une petite piqure de rappel n’est sans doute pas inutile. Je vous rappelle donc que depuis la loi NOTRe portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République, la France métropolitaine est découpée en 13 grandes régions. Elle compte par ailleurs 96 départements. Auxquels il faut ajouter les 5 territoires d’outre-mer, qui ont le double statut. 

La taille des unes et des autres ne doit rien au hasard. Vous savez sans doute que le découpage départemental a été pensé, à la fin du XVIIIe siècle, de façon à ce que chaque territoire ait à peu près la même taille. S’agissant des régions, c’est un autre argument, celui de la simplification, qui a été avancé pour justifier certains regroupements lors de la réforme de 2015. 

Comme toutes les frontières, si elles finissent par nous sembler naturelles, leur origine relève de décisions arbitraires. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aucune logique derrière : certaines régions notamment ont des identités culturelles fortes qui ont guidé les ciseaux de l’administration centrale. Mais d’autres critères auraient pu tout aussi bien être retenus et modifier le découpage territorial du pays. 

Or voilà où je veux en venir : la transition écologique dans laquelle nous sommes embarqués pourrait bien remettre en cause une partie de notre organisation administrative et politique. Car gérer un territoire en fonction de critères climatiques et environnementaux suppose de repenser la cartographie. Illustration avec deux exemples : la biorégion et la ville du ¼ d’heure. 

Qu’est-ce qu’une biorégion ? C’est un territoire dont les limites sont définies par l’homogénéité de ses caractéristiques naturelles. Comme l’écrivent Mathias Rollot et Marin Schaffner dans un livre consacré à ce sujet (éditions Wildproject), on y trouve ‘’des espèces animales et végétales particulières, un climat dominant, quelques types de sols caractéristiques autant que des modalités d’installations humaines’’ spécifiques. 

Pour schématiser, on pourrait dire que ce sont les paysages, les sols et les modes de vie qui délimitent chaque biorégion. Ce n’est pas la logique administrative qui est à l’œuvre : ce sont les conditions écologiques qui donnent leur cohérence à ces territoires. Dès lors, pourquoi ne pas partir de leurs spécificités pour en faire des entités politiques ? La carte de France (mais aussi du monde) en serait bouleversée. 

Avec la ville du ¼ d’heure, c’est encore autre chose. On doit le concept à l’urbaniste franco-colombien Carlos Moreno. Lui aussi en explique le principe dans un livre, ‘’Droit de cité’’ (éditions de l’Observatoire). Cette fois, il s’agit non pas de s’adapter à l’environnement mais d’organiser des bassins de vie en fonction d’un principe simple : tout ce qui est nécessaire à la vie en société doit se trouver à moins de 15 minutes à pied de là où vous vous trouvez, à savoir votre logement, votre travail, vos loisirs, votre médecin ou encore l’école de vos enfants. A pied donc, plutôt qu’en voiture. 

Ce qui est intéressant avec ces deux exemples, au-delà de leur faisabilité, c’est qu’ils obligent à repenser la logique du découpage territorial. Et peut-être que si les électeurs se sentaient davantage appartenir à un territoire, ils s’impliqueraient un peu plus au moment des élections. 

Bibliographie

bibliography

Droit de citéCarlos MorenoEditions de l'Observatoire, 2020

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......