LE DIRECT
buuuut!!!

L'Europe au pifomètre

4 min
À retrouver dans l'émission

Il y a eu Jean Monnet, Robert Schuman, Konrad Adenauer. Il y a désormais Joël, Didier, Manuel, Jacques et les deux Léon.

buuuut!!!
buuuut!!! Crédits : amriphoto - Getty

Lorsqu’il pose le pied sur l’ile de Guanahani dans la nuit du 11 au 12 octobre 1492, Christophe Colomb est persuadé qu’il vient d’atteindre les Indes, le but de son expédition. Petite erreur de calcul : lui et ses hommes se trouvent en fait dans les Bahamas, aux portes de l’Amérique. Cette ‘’découverte’’ va changer la face du monde.

Colomb et l’Amérique constituent un des cas le plus connus de ce qu’on appelle la sérendipité. Un mot apparu récemment dans notre vocabulaire, directement importé d’Angleterre, et qui désigne le ‘’don de faire par hasard des découvertes fructueuses’’ et donc de savoir ensuite en tirer parti. Et bien de ce point de vue, on peut dire que Joël, Didier, Manuel, Jacques et les deux Léon sont les dignes descendants du navigateur génois.

C’est un journal roumain qui raconte leur histoire. Une histoire de hasards puisque c’est en cherchant à se mettre à l’abri de la pluie qui tombe ce jour-là sur Bucarest qu’un des reporters du Jurnalul national fait la rencontre de ce groupe de supporters français. Leur présence intrigue le journaliste : ce soir-là, dans la capitale roumaine, l’Ukraine affronte l’Autriche dans le cadre de l’Euro de foot 2021. La ville grouille de supporters des deux équipes.

Mais ces six-là n’ont pas l’air de déborder d’enthousiasme. Et pour cause : ils se sont non seulement trompés de match, mais aussi de ville, mais encore de pays. Il est vrai que Bucarest ressemble bigrement à Budapest, à deux consonnes près. Or c’est en Hongrie que nos compatriotes sont censés se trouver pour assister, le soir-même, au match de l’équipe de France.  A 833 kilomètres de là. Une erreur de navigation certes moins importante que celle de Colomb qui se comptait en millier de kilomètres, mais à l’heure du GPS, c’est assez ballot.

A aucun moment vous n’avez réalisé que vous aviez atterri au mauvais endroit ? leur demande le reporter roumain. Réponse charmante des six Français : ‘’comment l’aurions-nous su ? C’est la première fois que nous voyageons dans cette partie de l’Europe. Et jusqu’à aujourd’hui, nous ne faisions aucune différence entre Bucarest et Budapest’’. Le journaliste insiste : en voyant tous ces supporters ukrainiens à l’aéroport, vous n’avez pas eu un doute ? ‘’Nous ne connaissons pas le hongrois, l’ukrainien ou le russe. Ils nous sont tout autant étrangers. Nous ne comprenions pas un mot de ce qu’ils disaient. Alors nous les avons suivis’’.

De cette mésaventure, on peut tirer tout un tas de leçons :

  • scientifique : l’intelligence collective est un mythe contemporain, être nombreux ne vous rend pas forcément plus malin
  • pédagogique : les Européens ont quelques progrès à faire pour s’approprier leur géographie
  • journalistique : les bonnes histoires se trouvent souvent au coin de la rue

Mais pour ma part, je retiendrais d’abord ceci : un groupe de Français parti voir jouer son équipe face à des Hongrois se retrouve à boire une bière avec un journaliste roumain au milieu de supporters ukrainiens et autrichiens, pour ce qui restera une des meilleures blagues belges de l’année 2021. Si ça ce n'est pas une belle histoire européenne... Gageons que les pères fondateurs de l’Europe n’avaient pas imaginé que leur projet suivrait une telle trajectoire.

Et la sérendipité dans tout ça, me direz-vous ? Il se trouve qu’hier soir, l’équipe de France a fait match nul face au Portugal ; que ce résultat lui permet de terminer à la 1ère place de son groupe ; qu’elle est donc qualifiée pour les 8e de finale de la compétition ; que son prochain match aura donc lieu (eu égard à son classement) lundi prochain face à la Suisse. Et devinez dans quelle ville ? A Bucarest, où se trouvent déjà nos amis Joël, Didier, Manuel, Jacques et les deux Léon. Respect !

Chroniques

8H51
3 min

Carnet de philo

Comment je me suis disputée dans la rue
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......