LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
transition écologique : il y a du monde sur la ligne de départ

Tout le monde est prêt ? Y a plus qu'à...

3 min
À retrouver dans l'émission

Ce ne sont ni les idées, ni les déclarations d'intention qui manquent pour faire de la relance de l'économie une relance verte. Y a plus qu'à ?

transition écologique : il y a du monde sur la ligne de départ
transition écologique : il y a du monde sur la ligne de départ Crédits : Mr.mansuang Suttakarn / EyeEm - Getty

Tout le monde est prêt. L’opinion publique (qui comme chacun sait n’existe pas) est prête. Selon un sondage de l’institut YouGov réalisé au début du confinement, 68% des Français souhaitent adopter un comportement plus écoresponsable à l’issue de l’épidémie. Ils sont même 77% à considérer que cette crise doit contribuer à mener ‘’une politique ambitieuse de transition écologique’’.

Une urgence climatique prise en compte de tous ? 

Les citoyens sont prêts. Prêts à décarboner la société. La Convention citoyenne sur le climat phosphore depuis des mois sur les mesures qui doivent permettre à la France de réduire d’au moins 40% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 1990. Elle fera connaitre ses conclusions d'ici un mois.

Les corps intermédiaires sont prêts. Les organisations syndicales, y compris celles réputées comme étant les plus productivistes, intègrent désormais l’urgence écologique dans leur réflexion. Un syndicat dédié à ce sujet vient même de voir le jour à la veille du 1er Mai : le Printemps écologique. Son ambition : ‘’transformer l’appareil productif de l’intérieur’’, en adaptant le code du travail aux enjeux de l’environnement.

Les grands patrons sont prêts (si, si). Il y a certes eu la tentative du Medef de faire pression sur le gouvernement, en réclamant un moratoire sur les nouvelles normes environnementales. Mais à l’initiative du directeur général de BNP Paribas, ils sont plus de 80 dirigeants d’entreprises à avoir appelé, au début du mois, à ce qu’une ‘’large part des moyens financiers qui seront prochainement mobilisés pour la relance économique’’ le soient dans l’intérêt de la transition écologique.

Le monde de la finance est prêt. Du moins les 1200 sociétés d’investissement réunies au sein du groupement de l’Investor Agenda. Elles viennent d’envoyer une lettre aux pays du G20, pour leur demander de ne ‘’pas perdre de vue la crise climatique’’, ne serait-ce que parce que celle-ci fait courir des risques à long terme sur les rendements de leurs investissements.

Beaucoup d'idées pour un changement réel 

Le terrain institutionnel et réglementaire est prêt. La loi d’orientation des mobilités a été promulguée, tout comme celle sur l’économie circulaire. La Charte de l’environnement est adossée à la Constitution depuis 2005. On peut même envisager désormais, puisque ‘’Le temps est venu’’, d’ajouter un préambule au préambule, 100 articles d’un seul coup : les 100 propositions (parfois lunaires) de Nicolas Hulot.

L’Europe est prête. La présidente de la Commission a fait du ‘Green deal’ l’ossature de son mandat. Le Parlement a décrété l’urgence climatique et environnementale. Une ‘’Alliance pour une relance verte’’, transpartisane et multidisciplinaire y a été lancée mi-avril : figurent parmi ses signataires des eurodéputés, des chefs d’entreprises, la Confédération européenne des syndicats et des ONG.

Quant à la boite à idées, elle manque de déborder. Greenpeace, The Shift Project, la Fondation Jean Jaurès, l’Institut Rousseau…pour n’en citer que quelques-uns, ont élaboré des plans pour bâtir une société plus verte. C’est même la condition de l’efficacité des politiques de relance et ça, ce sont les chercheurs de l’Université d’Oxford qui le disent.

Bref, vous l’avez compris, ce ne sont ni les idées, ni les déclarations d’intention qui manquent. Y a plus qu’à…

par Hervé Gardette 

Chroniques
8H50
2 min
La Théorie
La culture face au retour à l'anormal
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......