LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Foule de gens à un concert

Aurons-nous encore le goût de la fête ?

31 min
À retrouver dans l'émission

Festoyer ne fait pas partie des priorités de ce monde d’après

Foule de gens à un concert
Foule de gens à un concert Crédits : GettyImages

« La bamboche, c’est terminé. » ainsi parlait Pierre Pouëssel, Préfet du Centre-Val de Loire il y a près d’un an, alors que le couvre-feu était mis en place. Exhumant pour l’occasion ce mot désuet que certains assurent avoir entendu pour la dernière fois en 1965, dans la bouche du Général.

Au mot bamboche, nous préférerons le plus contemporain fête, cette pratique « non essentielle » à laquelle nous avons renoncé pendant la pandémie, faisant preuve d’une collective et pacifique résignation. D’aucun se faisant la promesse que les lendemains allaient chanter. Force est de constater que Paris n’est toujours pas une fête, ni le reste du pays d’ailleurs, et que festoyer ne fait pas partie des priorités de ce monde d’après qui n’en est pas vraiment un. Alors que nous avons appris à tenir nos corps à distance et que fêter les anniversaires en famille sur zoom s’avère être une solution pratique, nous nous interrogerons sur notre rapport à la fête. La crise du Covid n’a-t-elle pas été, à cet égard aussi, un accélérateur de changement ? Le sens de la fête nous aurait-il quitté depuis plus longtemps qu’on ne l’imagine ?

La fête est un moment séparé de notre vie quotidienne. C'est une parenthèse enchantée, on laisse de côté nos soucis du quotidien, on laisse de côté nos soucis du travail, nos soucis de coeur, nos soucis d'argent. Cette parenthèse enchantée nous permet de nous dépasser. (...). 

Au départ la fête c'est rencontrer des gens que vous ne connaissez pas, (...), la découverte de nouvelles saveurs, de nouveaux goûts, de nouvelles odeurs (...). Les couples se rencontrent surtout dans des lieux festifs, bien avant la sphère professionnelle. 

Le rôle de la fête c'est ritualiser. Ritualiser nos vies, ritualiser des sociétés. C'est mettre un peu de tempo dans cette espèce de flux, dans cette espèce de société liquide dans laquelle on est aujourd'hui. 

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......