LE DIRECT
Des saucisses dans un marché en Pologne

"Wikipédia est comme une saucisse" : des comparaisons utiles pour parler numérique

4 min
À retrouver dans l'émission

Plongée dans un dictionnaire des analogies informatiques.

Des saucisses dans un marché en Pologne
Des saucisses dans un marché en Pologne Crédits : Jaap Arriens / NurPhoto - AFP

Comment décrire une chose compliquée ? C’est un problème d’écrivain, mais c’est aussi dans une moindre mesure le problème du journaliste. Une des solutions, c’est le recours à l’analogie, c’est-à-dire une comparaison, pour le dire vulgairement. Mais en matière numérique, pas facile de trouver la bonne analogie, celle qui permet de figurer, de faire comprendre, sans trop trahir l’objet à décrire. Il faut que je vous avoue que depuis des années, je stocke quelques analogies que j’aime (“Internet, c’est comme les bateaux construits par les indiens Tinglits en Alaska”) mais elles ne sont pas toujours très opérantes. Jusqu’à ce que tout récemment, un aimable correspondant me signale l’existence d’un site entièrement dédié à cela : à recenser des analogies décrivant des objets numériques (des mots, des concepts, des outils). Ma vie a été changée. Le site s’intitule Sideways Dictionnary - ce qu’on pourrait traduire par Dictionnaire des voies de traverse - (il est fabriqué en partenariat avec le Washington Post). Je ne résiste pas à vous faire part de quelques trouvailles.

Le Big data - les masses de données produites par les réseaux - “c’est comme le régime alimentaire d’une baleine bleue. Le plus gros animal de la planète vit en mangeant du plancton - et en gros volume. La baleine a développé un mécanisme qui lui permet d’avaler de grandes quantités d’eau et de trier le contenu nutritionnel. Les chercheurs font de même. Ils avalent une grande quantité de données et cherchent à en extraire l’information pertinente - depuis les informations de santé jusqu’à la prévention du crime.” Donc, les chercheurs du Big data avalent des bases de données, comme une baleine bleue avale le plancton. Ok. Mais, qu’est-ce que c’est qu’une base de données ? “C’est comme une encyclopédie, pas du tout comme un roman expérimental. Une encyclopédie organise l’information de telle manière qu’on puisse la chercher, la retrouver, croiser les références. Un roman, à l’inverse, est une seule énorme masse de mots, particulièrement si vous lisez “Finnegan’s Wake” de James Joyce”. Mais pour classer ces données, on utilise des métadonnées. Comment expliquer ce que sont les métadonnées ? “Les métadonnées sont comme les gens qui lors des soirées, ne font que parler d’eux. Une métadonnée est une donnée qui aime le son de sa propre voix.”

Qu’est-ce qu’un bug - une erreur de programmation ? “C’est comme l’effet papillon, l’idée qu’un ouragan en Floride peut en théorie avoir été provoqué par le battement d’ailes d’un papillon au Japon. Un tout petit bug, comme un zéro en trop ou un point virgule qui manque dans une ligne de code, peut se transformer en désastre logiciel.” Qu’est-ce que le dark web - compliqué à décrire le dark web.... - ? “C’est comme la face cachée de la lune. La face illuminée (autrement dit l’Internet) est visible pour tout le monde - vous n’avez qu’à lever le nez. Pour accéder à la face cachée, il faut un logiciel spécial (comme une fusée).” Qu’est-ce que c’est qu’un virus informatique ? “C’est comme une maladie sexuellement transmissible. C’est ce qui arrive quand un ordinateur a une relation intime avec internet sans prendre de précaution.” Qu’est-ce que discuter avec un troll ? “C’est comme se battre avec un porc. Vous finissez couvert de boue. Et le porc est content.” Qu’est-ce que c’est qu’un cookie, ces petits programmes qui se téléchargent automatiquement dans votre ordinateur quand vous allez sur un site, et qui permettent de vous reconnaître quand vous retournez sur ce site. Qu’est-ce qu’un cookie ? “C’est comme un chien qui fait pipi pour marquer son territoire. Et vous êtes le réverbère.” Qu’est-ce que Wikipédia ? La réponse vient de Jimmy Wales, lui-même, le fondateur de Wikipédia : “C’est comme une saucisse. Vous aimez le goût, mais vous n’avez pas vraiment envie de savoir comment c’est fait.”

Bon, je suis d’accord que ces analogies ne mériteraient pas toutes d’entrer en littérature. En même temps, ce n’est pas le but. Le but, c’est juste de figurer ce qu’on a du mal à se figurer. Néanmoins, certaines sont dotées d’une poésie élémentaire. Et qui tient à mon avis à un trait commun : très souvent elles consistent à naturaliser des processus techniques, à aller puiser les comparaisons dans des phénomènes naturels. Ce qui n’est pas illogique, les phénomènes de la nature nous sont sans doute plus familiers que les processus techniques. Mais cela dit aussi quelque chose, me semble-t-il de nos technologies contemporaines : plus elles progressent, plus elles se rapprochent de phénomènes naturels. C’est la langue elle-même qui nous le dit.

Chroniques

8H45
5 min

Le Journal de la culture

Le Journal de la culture : Mercredi 22 mars 2017
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......