LE DIRECT

LA VIGNETTE : Klavdij Sluban

5 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui 5 minutes avec Klavdij Sluban , photographe de retour de sa résidence "Atelier des ailleurs" sur les iles kerguelen. Exposition aux Rencontres d’Arles du 2 juillet au 2 septembre 2012.

Klavdij Sluban
Klavdij Sluban Crédits : Laurent Paulré - Radio France
Klavdij Sluban - Jours heureux aux îles de la Désolation, Kerguelen, 2012.
Klavdij Sluban - Jours heureux aux îles de la Désolation, Kerguelen, 2012. Crédits : Rencontres Arles - Radio France

Klavdij Sluban, photographe est l’un des premiers lauréats de l’atelier des Ailleurs, résidence de création dans le contexte exceptionnel des Kerguelen. Elle a pour ambition d’offrir à deux artistes des conditions de création et d’expérimentation sur un territoire sans population permanente, investi de manière quasi exclusive par la communauté scientifique. Klavdij Sluban a séjourné pendant trois mois à Port-aux-Français, se mêlant à la vie quotidienne des équipes scientifiques, au rythme des expéditions et des rotations. Les travaux présentés aux Rencontres d’Arles sont le résultat du travail réalisé pendant cette résidence. Situées dans l’hémisphère Sud, à quinze jours de mer de l’île de La Réunion, les îles de l’archipel des Kerguelen, jadis surnommées "îles de la Désolation", n’ont pas de population permanente mais accueillent, selon les bases, de 30 à 100 personnes (scientifiques et techniques) qui y séjournent de six mois à un an. Pour cette résidence, Klavdij Sluban propose un projet axé sur la photographie sous différents formats et en noir et blanc. Cette résidence propose une quintessence des thèmes majeurs qu’il traite : voyage et confinement, dans la durée.

Intervenants
  • photographe, ami de François Maspero, coauteur du livre Balkans transit.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......