LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

LA VIGNETTE : Michel Blazy

5 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui 5 minutes avec le plasticien Michel Blazy
Installation « Bouquet final » jusqu’au 15 juillet 2012 dans l’ancienne sacristie du Collège des Bernardins à Paris (20 rue de Poissy dans le 5ème).

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/05/a8340094-a8c1-11e1-a068-842b2b72cd1d/838_def_bouquet-final-michel-blazy-photo-prymarski.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt=""Bouquet final" - Michel Blazy " class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/05/a8340094-a8c1-11e1-a068-842b2b72cd1d/838_def_bouquet-final-michel-blazy-photo-prymarski.jpg" width="500" height="667"/>
"Bouquet final" - Michel Blazy
Commissaire Alain Berland

Installation présentée dans le cadre de « Questions d’artistes » – Création contemporaine au Collège des Bernardins : une programmation arts plastiques / arts vivants / musique. Avec Bouquet final , Michel Blazy crée un dispositif métaphorique qui met en scène l’ambivalence que suscitent la surconsommation et l’abondance dans nos sociétés, entre attraction et répulsion.

Né en 1966 à Monaco, Michel Blazy a fait ses études à la Villa Arson à Nice. Il crée des sculptures à partir des petites choses de la maison qui n’inspirent d’ordinaire que l’inattention dévolue aux choses du quotidien : purée de carotte, graines de lentilles, colorants alimentaires, bonbons, mousse à raser, croquettes pour chien et chat et la liste est loin d’être exhaustive. Ce savant mélange de matériaux naturels et artificiels constitue le support des investigations de l’artiste. Les œuvres deviennent ainsi des métaphores de la fragilité, du temps qui passe et de la brièveté de la vie. Ses œuvres sont présentes notamment dans les collections d’une dizaine de FRAC, du Centre Georges Pompidou à Paris, du Musée d’art moderne de la Ville de Paris, du Nouveau Musée National de Monaco, des Abattoirs à Toulouse, etc.

Installation « Le jardin de sorgho » dans le potager du Domaine de Chaumont-sur-Loire jusqu’au 7 novembre 2012.
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/05/e9d0329c-a8c7-11e1-a068-842b2b72cd1d/838_def_blazy-1.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt=""Le jardin de Sorgho"" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/05/e9d0329c-a8c7-11e1-a068-842b2b72cd1d/838_def_blazy-1.jpg" width="254" height="360"/>
"Le jardin de Sorgho" Crédits : Eric Sander

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Radio France</em></span></figcaption></figure> 

Projet artistique
S'il est l'apanage de la sorcière, le balai est aussi celui de la ménagère, l'objet trivial du quotidien. Fait de bois et de paille, ne serait-il pas un fragment de nature arraché aux prairies pour finir dans nos cuisines ? Dans les mains de Michel Blazy, cet outil est rendu à un hypothétique état de nature : à Chaumont-sur-Loire, plantés dans le sol, des centaines de balais semblent prendre racine. Sur leur tête de paille, les graines de sorgho germent, se développent et dialoguent avec de gigantesques fleurs artificielles et moussues, poussant dans un bassin ombragé à deux pas. Un bouillonnement végétal qui côtoie les buissons du jardin potager alentour. Livrée au gré du processus naturel de germination, cette œuvre évolue et se transforme au fil de l'exposition selon le « laisser-vivre » cher à Michel Blazy. En se développant, les pousses redonnent vie aux balais. Et c'est ainsi que le sorgho redevient jardin.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......