LE DIRECT

Lambris de la grande chambre de l’hôtel de Chevreuse

3 min
À retrouver dans l'émission

Cet ensemble vient d’arriver au Louvre en 2014 et semble s’y trouver depuis toujours.
La grande chambre de l’Hôtel de Chevreuse, dont le lambris complet a été restauré grâce au mécénat de la Société des Amis du Louvre, fait désormais partie de ces « period rooms » ponctuent la visite du Louvre, offrant au visiteur la possibilité d’apprécier le mobilier et les objets d’art dans un décor qui leur est contemporain. Cette chambre se trouvait à l’origine dans l’hôtel particulier – démoli en 1900 – de la famille des ducs de Luynes et de Chevreuse. Elle est le manifeste d’un nouveau style.

Lambris de la grande chambre de l’hôtel de Chevreuse. Jean Siméon Frégé, menuisier Marchand, sculpteur sous la direction de Pierre Louis Moreau-Desproux, architecte, Paris, 1766-1767 compléments modernes. Bois sculpté peint et doré, plâtre peint et doré, glace. H. sous corniche 507,5 cm. Legs de Mme Pierre Lebaudy, née Marie-Marguerite Luzarche d’Azay, 1962. Département des Objets d'art, OA 10198.

Bibliographie :

  • Frédéric Dassas, "Lambris de la grande chambre de l’hôtel de Chevreuse" , dans Décors, mobilier et objets d’art, de Louis XIV à Marie-Antoinette , catalogue sous la direction de Jannic Durand, Michèle Bimbenet-Privat, Frédéric Dassas et al. , Paris, musée du Louvre éditions/ Somogy éditions d’art, 2014, no 147 p. 368.

  • "Retrouver les Lumières du XVIIIe siècle" : entretien avec Marc Bascou et Jacques Garcia dans Grande Galerie, le journal du Louvre no 28, juin-août 2014, p. 56-67.

L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......