LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Relief Mithriaque de la Tauroctonie. Saïda, Liban

4 min
À retrouver dans l'émission

Le culte de Mithra (divinité née d’un rocher), importé de Perse et très populaire dans l’armée, faillit l’emporter dans l’empire, et c’est sous Hadrien et la dynastie des Antonins qu’il fit le plus d’adeptes – avant que ne s’impose le christianisme. Cette religion, disparue sans avoir laissé d’autres traces qu’archéologiques, s’était pourtant répandue dans tout le monde antique, au gré des voyages et des conquêtes.

Une cérémonie d’initiation sur le lieu même de la mise à mort rituelle du taureau avait pour but de conférer à l’initié une force qui faisait de lui un combattant du bien, comme sans doute en Crète à l’époque minoenne, sans pour autant que le culte du taureau crétois puisse être considéré comme étant à l’origine de Mithra taurochtone, de même que les spectacles tauromachiques actuels n’en sont pas les héritiers.

En 391, le christianisme bannit définitivement le mithraïsme : l’histoire de l’humanité aurait été bien différente si le sacrifice du taureau dans les grottes sacrées l’avait emporté sur le Dieu des catacombes…

Relief mithriaque de la tauroctonie
Relief mithriaque de la tauroctonie Crédits : Radio France

Relief mithriaque de la tauroctonie. Saïda, Liban, Mithraeum de Sidon. Fin du IVe siècle apr. J.-C. Marbre blanc. H. 44,5 L. 77 Ép. 9,5 cm. Don H. de Boisgelin (collection L. de Clercq), 1967. Département des Antiquités orientales, AO 22255.

Bibliographie :

Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien , Paris, Gallimard, bibliothèque de la Pléiade n 303, p. 326-327.

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......