LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bargou 08 Targ : Front Musical Populaire (Glitter beat)

Bargou 08 re-tranmission tunisienne

5 min
À retrouver dans l'émission

Le chanteur Nidhal Yahyaoui souhait redonner un écho aux chants de la vallée qui l’a vu grandir en Tunisie. Aux côtés de Sofyann Ben Youssef, déjà remarqué pour son travail avec Kel Assouf, tradition rime avec révolution.

Bargou 08 Targ : Front Musical Populaire (Glitter beat)
Bargou 08 Targ : Front Musical Populaire (Glitter beat)

Connaissez-vous Bargou ? 36 degrés 5 secondes Nord, 9 degrés 34 secondes Est, sur le versant septentrional de la montagne du même nom, le djébel Bargou : en gros vous êtes au Nord-Ouest de la Tunisie. Nidhal Yahyaoui, la voix que vous entendez ici, est né à Tunis mais il a passé beaucoup de temps dans la maison familiale à Bargou. Il y a 10 ans (tout juste, en 2007) s’apercevant qu’avec la mort des anciens c’était aussi toute une mémoire qui se perdait, il commençait à enregistrer les chants que connaissaient les gens de sa famille, ses voisins… et de la collecte des musiques régionales, Nidhal Yahyaoui est passé à la re-transmission. Retransmission avec les chants mais aussi les instruments traditionnels : flûte gasba, Loutar - (luth berbère en forme de poire que vous voyez ici en couverture) et bendir croisent basse électrique, batterie et synthétiseurs (Moog sub 37 pour être précis)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Alors Pourquoi le 08 dans Bargou 08 ?

Pour l’indicatif téléphonique régional, celui d’une région « arriérée dans les montagnes, la région des outkast, des pauvres. Quand on te sortait t'es un 08 c'était une insulte, on a voulu changer cette mentalité pour que les gens redeviennent fiers de leur région et de leur culture. C'était l'époque de la révolution, la Tunisie passait par beaucoup de changements. Le sens des mots changeait aussi » comme le confie le producteur Sofyann Ben Youssef au magazine Belge Larsen.

Fierté, tradition et indirectement révolution donc, chantés en Targ, le dialecte en partie berbère et arabe parlé dans la vallée où le disque a été enregistré ; et chose étrange certains chants en rappellent d’autres… d’un régionalisme l’autre en somme. Certains penseront peut-être en écoutant Hezzi Haremek aux chants qu’on peut entendre en auvergne (repris dans une même démarche tradi-moderne par le collectif de La Novia VOIR "la Mantille" par Jéricho par exemple). Comme le remarque Hélène Hazera, on pense aussi aux modulations du terlaudage, briolage et dariolages, aux chants pour mener les bœufs…

Bargou 08, sous titré Front Musical Populaire réunit au final 10 musiciens, locaux et européens, réunis pour cet enregistrement ‘in situ’ dans la cour de la maison familiale des Yahyaoui à Bargou. Je vous ai parlé de liens de sonorités ou de modalité entre différentes musiques régionales (des montagnes de Tunisie à l’Auvergne), vous connaissez la bombarde, connaissiez-vous la zokra ? Direction « Dek Biya » bonne transe à tous.

extraits diffusés :

  • Chech el khater
  • Mamchout
  • Hezzi Haremek
  • Dek Biya

Bargou 08 Targ : Front Musical Populaire (Glitter beat)

ECOUTER / ACHETER : ICI (lien Bandcamp)

Unique concert en France : pour le festival Banlieues Bleues le 31 mars 2017 - Embarcadère d’Aubervilliers

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......