LE DIRECT
Madame - Dernier Soleil EP - Catastrophe (label Tricatel)

Catastrophe : Dernier soleil et promesse du crépuscule

5 min
À retrouver dans l'émission

La formation Catastrophe livrait cette année « Dernier Soleil » prélude aussi théâtral qu’étrange, entre musique française, vocalises et rythmiques puissantes. En attendant 2017, petit tour sur un Nous qui dit Je de manière singulière.

Madame - Dernier Soleil EP - Catastrophe (label Tricatel)
Madame - Dernier Soleil EP - Catastrophe (label Tricatel)

Vous écoutez l’ouverture du Dernier Soleil, première capsule signée du groupe Catastrophe, ceci n’est pas une nouveauté (puisque le morceau a paru cet été) mais c’est un prélude à ce qui devrait paraître en 2017 et qui sans doute recoupe certaines des préoccupations Tristan Garcia. Les questions du collectif, du Nous, des contraintes et de la domination sont à l’œuvre chez Catastrophe qui se définit comme « un mouvement engagé à Paris en 2015 par une quinzaine d’humains de moins de trente ans » l’ensemble est produit par Bertrand Burgalat. Et ne manque ni d’élégance ni d’audace, citant L’Homme sans qualité* de Robert Musil, osant des formules comme « La promesse du crépuscule est immense » ou encore « Nous croyons aux possibilités hallucinatoires du réel » qui oserait dire le contraire ne serait-ce qu’en songeant à cette année politique ?

Le ‘Message’ du groupe « Catastrophe », qui visiblement refuse de s’en tenir à la Fin de l’Histoire de Francis Fukuyama… « Puisque tout est fini, alors tout est permis : les catastrophes sont peut-être des chances de vivre. (…) Le monde est une pâte à modeler, pas cette masse inerte et triste pour laquelle il passe. Des futurs multicolores nous attendent. Essayons encore, ratons mieux. »

Les questions de genre (humain ou non) se posent aussi dans le collectif Catastrophe, je vous encourage à aller voir le clip de cette chanson, où un dieu Grec aux cheveux argentés et pupilles blanches chante ceci : Party in My Pussy… everybody come on

Derrière le collectif ou le Nous de Catastrophe il faut entendre notamment Blandine Rinkel et Pierre Jouan, la vingtaine et des poussières, associés au magazine Gonzaï, aux dernières nouvelles ils préparent une revue et Blandine Rinkel publiera elle un premier roman en janvier « L'abandon des prétentions » (chez Fayard) tandis qu’un album sera enregistré au premier semestre 2017 sans doute aussi théâtral, ailleurs et autrement comme le veut leur formule.

Dernier Soleil EP de Catastrophe (label Tricatel)
Dernier Soleil EP de Catastrophe (label Tricatel)

Extraits diffusés :

  • Le Message
  • Party in My Pussy
  • Ailleurs et autrement

Catastrophe – l’EP (4 titres) Dernier soleil (Tricatel)

Arthur - Dernier Soleil EP de Catastrophe (label Tricatel)
Arthur - Dernier Soleil EP de Catastrophe (label Tricatel)

* : « Pour des raisons suffisamment évidentes, chaque génération traite la vie qu’elle trouve à son arrivée dans le monde comme une donnée définitive, hors les quelques détails à la transformation desquels elle est intéressée. C’est une conception avantageuse, mais fausse. A tout instant, le monde pourrait être transformé dans toutes les directions, ou du moins dans n’importe laquelle; il a ça, pour ainsi dire, dans le sang. C’est pourquoi il serait original d’essayer de se comporter non pas comme un homme défini dans un monde défini où il n’y a plus, pourrait-on dire, qu’un ou deux boutons à déplacer (ce qu’on appelle l’évolution), mais, dès le commencement, comme un homme né pour le changement dans un monde créé pour changer…».

Robert Musil, L’Homme sans qualités

L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......