LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Edouard Ferlet & Paul Beynet : "Pentagramme" (1001 Notes)

Edouard Ferlet, Paul Beynet, du jazz et des Russes

5 min
À retrouver dans l'émission

Habitué à penser Jean-Sébastien Bach, le pianiste de jazz Edouard Ferlet invite un interprète de formation classique, Paul Beynet, à improviser et recomposer à partir de grandes pièces de compositeurs Russes.

Edouard Ferlet & Paul Beynet : "Pentagramme" (1001 Notes)
Edouard Ferlet & Paul Beynet : "Pentagramme" (1001 Notes)

« Riposte » pour deux pianos certains auront reconnu peut-être « La Cabane sur des pattes de poule » Избушка на курьих ножках (Баба-Яга) un des mouvements, un des épisodes des Tableaux d’une exposition de Modeste Moussorgski, qui évoque une Baba Yagà. Mais ici le rythme claudiquant de la sorcière trouve une pulsion nouvelle sous les doigts de deux pianistes a priori très différents : Edouard Ferlet d’un côté, pianiste jazz reconnu et Paul Beynet de l’autre, jeune pianiste invité ici dans un jeu de « maitre –élève » à recomposer, improviser au piano, ce qui n’est pas forcément évident pour un interprète de formation classique.

Point de départ : le répertoire russe, avec selon Edouard Ferlet l’idée de faire ressortir l’âme du folklore slave en l’associant à la musique populaire jazz. « Ces musiques ont en commun l’expression d’une liberté et l’art de la célébration. Fanfares, marches militaires, chants d’église, chant laïque (…) manifestations accompagnées de musiciens inventeurs d’une musique ancrée dans le présent d’une époque (…). Je retrouve [là] tous les ingrédients de l’esprit du jazz qui me sont chers » écrit en préambule Edouard Ferlet. Qui transporte ici la Valse sentimentale de Tchaïkovski en Valse centimétrale…

« Pentagramme » rien d’ésotérique, pas culte particulier derrière ce titre, simplement cinq compositeurs Russes (six finalement avec Rachmaninoff) qui ont servi de répertoire source, de point de départ à cette rencontre : Moussorgsky, Tchaïkovski, Rimsky-Korsakov, Prokofiev, Katchatourian dont la Danse du sabre devient « Les Stances du Sabre ».

Si l’exercice est nouveau pour le jeune pianiste Paul Beynet, Edouard Ferlet avait déjà fait autour de Jean-Sébastien Bach plusieurs enregistrements remarqués : « Think Bach » (Penser Bach) ou encore avec la claveciniste Violaine Cochard. Ferlet ici ne jazzifie pas les Russes mais il joue avec leurs œuvres, en dialogue avec un alter-ego qui improvise et arrange à l’occasion (Vocalyre de Paul Beynet d’après Vocalise op.34 de Rachmaninoff). On se quitte avec un vol de bourdon, pardon, de frelon.

Extraits diffusés :

  • Riposte – Edouard Ferlet, d’après La Cabane sur des pattes de poule de Modeste Moussorgski
  • Valse Centimétrale – Edouard Ferlet d’après la Valse sentimentale de Tchaïkovski
  • Le Vol du frelon – Edouard Ferlet d’après le Vol du bourdon de Rimski-Korsakov

Edouard Ferlet & Paul Beynet : "Pentagramme" (1001 Notes)

en concert à la Marbrerie (Montreuil) jeudi 20 octobre 2016

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......