LE DIRECT
Entrez dans la danse - Anne Queffélec (Mirare)

Entrez dans la danse avec Anne Queffélec

6 min
À retrouver dans l'émission

La pianiste offre un programme d’avant-guerre et d’entre deux guerres qui balance sensiblement entre mélancolie et élans brisés. Debussy, Ravel, Poulenc, et un faux intru en guise d’ouverture : Federico Mompou.

Entrez dans la danse - Anne Queffélec (Mirare)
Entrez dans la danse - Anne Queffélec (Mirare) Crédits : Illustration : Gibrat

« Valse folle » ceci n’est pas un commentaire sur le sujet de ce matin - vous écoutez Jules Massenet au cœur de ce programme en trompe l’œil conçu par Anne Queffélec qui publie « Entrez dans la danse.. » comme la chanson enfantine « Voyez comme on danse… embrassez qui vous voudrez ! : rien de moins sûr… » nous dit la pianiste dans son avant propos.

L’infantes défunte de Ravel, la jeunesse enfuie du Bal fantôme de Poulenc, la Ronde des lettres boiteuses de Florent Schmitt ou encore la Danse de l’amour et de l’ennui de Reynaldo Hahn : autant d’indices de danses contrariées, parfois mélancoliques, celles d’un bal masqué où la vie, l’envie et la mort s’enlacent. Ce qui n’interdit pas d’avoir encore un certain humour, je pense à la Danse de travers d’Erik Satie (sous titré « avant-première en forme d’Air à faire fuir ») je ne parle pas du Bransle de Champagne de Francis Poulenc… plus léger préférez la Valse Nonchalante de Camille Saint-Saëns

Valse nonchalante et ré bémol majeur opus 110 de Camille Saint-Saëns par Anne Queffélec

Pianiste traversée aussi par la littérature, non seulement parce que plusieurs écrivains composent sa famille, mais surtout parce que sa musique en est pleine, comme dans ce répertoire choisi pour « Entrez dans la danse ». Des compositions toutes signées entre 1885 et 1930 où l’on devine comme des rivières souterraines qui parfois affleurent Verlaine, Paul Valéry ou Julien Green ; et Anne Queffélec de citer ces vers entendus dans Roméo et Juliette de Gounod : « Qui reste à sa place - Et ne danse pas - De quelque disgrâce - Fait l'aveu tout bas » (livret de Barbier et Carré)

Je vous renvoie aux Grands entretiens qu’elle donnait récemment sur France Musique où elle citait Jankélévitch :

« Etre souvent un peu plus exalté que de raison, être heureux sans cause, n’est ce pas là cette douce ébriété que nous devons à la musique ? (...) Car la musique est là, sur terre, elle existe à nos côtés, comme une amie, et la plénitude de son évidence donne le courage de vivre, d'écrire, de continuer »

Vladimir Jankélévitch, Béatrice Berlowitz, Quelque part dans l'inachevé, Gallimard, 1978, p. 264-265.

Enfin puisque Dedussy apparaît comme le partenaire privilégié de ce programme avec La Neige Danse extraite du Children’s Corner, le ballet Khamma ou encore Pour la danseuse aux crotales extrait des Epigraphes antiques, on se quitte avec une danse à quatre main (Gaspard Dehaene qui accompagne Anne Queffélec) : le ballet de la Petite Suite. Et « petite suite » n’est pas un commentaire non plus.

Extraits diffusés :

  • Jules Massenet : Valse Folle
  • Camille Saint-Saëns : Valse nonchalante et ré bémol majeur opus 110
  • Claude Debussy : Ballet, extrait de Petit Suite

Entrez dans la danse - Anne Queffélec (Mirare)

En concert dans le cadre de La Folle Journée de Nantes du 3 au 5 février 2017

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......