LE DIRECT
.

France Musique lance ses webradios

4 min
À retrouver dans l'émission

Les webradios de France Musique sont en ligne depuis mercredi dernier !

.
. Crédits : Ocora - Radio France

par Etienne Menu

"Pharaoh's Dance" – Miles Davis (Bitches Brew)

C’est Saskia de Ville, votre homologue dans la matinale de France Musique, Guillaume, qui l’annonçait officiellement vendredi : la chaîne dirigée par Marc Voinchet lance ses web radios. Des web radios qui seront pour moitié consacrées au classique, sous trois déclinaisons : Classique Easy sera dédiée aux tubes, Classique Plus s’adressera aux auditeurs plus érudits, tandis que la chaîne Concerts explorera les nombreux enregistrements des trois formations orchestrales de Radio France. On pourra également écouter trois autres stations en ligne : la Contemporaine, la Jazz – on vient d’ailleurs d’entendre un extrait Bitches Brew de Miles Davis –, ainsi que la radio Ocora / Musiques du Monde, qui fouillera parmi les centaines de références du précieux label ethnomusicologique développé au sein de Radio France depuis un demi-siècle, ainsi que dans bien d’autres catalogues de musiques traditionnelles.

"Joc Batrinesc" – extrait de La Vraie Tradition de Transyvlanie (Ocora)

Un extrait de la Vraie Tradition de Transylvanie, CD Ocora sorti en 1981, qu’on entendra sans doute sur la web radio Ocora/Musiques du monde, une des nouvelles chaînes numériques de nos confrères de France Musique. Les trois programmateurs Olivier Le Borgne, Benjamin Hertz et Robert Rudolf, puisent entre autres dans la vaste discothèque de Radio France (qui comporte plus d’un million de disques au total) pour composer ce qui ressemble davantage à une playlist infinie qu’à une simple rotation calibrée. Grâce à de nouveaux outils technologiques, les titres sont subtilement mixés les uns aux autres, de façon à ne jamais créer de rupture. Sur la Contemporaine, on pourra ainsi passer, au hasard, de la Messe pour le temps présent de Pierre Henry à Coptic Light de Morton Feldman, et ce sans le moindre heurt. De quoi laisser au passage derrière soi quelques idées reçues sur le caractère soi-disant inaudible de la musique contemporaine.

“Coptic Light" – Morton Feldman

La septième web radio de France Musique, c’est une radio événementielle dont le contenu et donc le nom changeront au fil des saisons, en fonction de l’actualité du monde de la musique. Pour commencer, on peut profiter en cette période de Noël d’une programmation classique destinée au jeune public : qui s’appelle Classique Kids. Mais cet été, la chaîne deviendra par exemple la web radio des festivals d’Aix et de Montpellier. Un dernier mot sur “la Jazz”, qui jouera bien sûr des standards du genre mais empruntera aussi des chemins moins fréquentés, voire plus escarpés, comme celui du free jazz. On souhaite en tout cas à ces nouvelles venues le même succès que leurs grandes soeurs de FIP, qui depuis leur lancement en janvier dernier s’intéressent en vrac au rock, au groove, aux nouveautés ou au choix des disquaires, et ont ainsi permis à la chaîne de voir son audience grimper de 25% en moins d’un an !

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......