LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Group Doueh & Cheveu « Dakhla Sahara Session »  (Born Bad Records)

Group Doueh & Cheveu : dans le vent

5 min
À retrouver dans l'émission

La rencontre entre les musiciens sahraouis de Baamar Selmou et le trio français Cheveu n’allait pas de soi. Elle s’avère aussi étrange que riche, face à face de radicalités respectées.

Group Doueh & Cheveu « Dakhla Sahara Session »  (Born Bad Records)
Group Doueh & Cheveu « Dakhla Sahara Session » (Born Bad Records) Crédits : pochette : Elzo Durt

« Une moto deux places », peut-être certains de nos candidats à l’élection présidentielle y songent-ils (ou pas) c’est en tout cas celle qu’empruntent ensemble Group Doueh et Cheveu sur ce disque qui sort demain. D’un côté un ensemble basé à Dakhla dans le Sahara (une presqu’île au sud du Maroc) Group Doueh, mené par le guitariste Baamar Selmou, qui joue aussi de la tidinit électrifiée, à ses côtés sa femme Halima Jakani, leur fils El Waer… et puis de l’autre un trio français de musiciens originaires de Bordeaux, le groupe Cheveu, au singulier (dont on a dejà parlé ici)

Le disque que vous entendez, enregistré en 15 jours en janvier 2016, est le fruit d’une rencontre enfin peut-être d’une non-rencontre plutôt d’une co-existance amusée de part et d’autre en deux démarches et deux temporalités très différentes, raison pour laquelle sans doute le sous-titre joliment trouvé est : « la mémoire vive du sablier ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les sessions et le récit de cet enregistrement raconté dans les notes par Jacques Denis sont aussi décapants que leur musique, vous y entendrez notamment cette valse étrange, comme un bal inattendu…

Charâa

Quand Cheveu rencontre Group Doueh, c'est Olivier Demeaux (aux synthétiseurs et machines de Cheveu) qui résume le mieux : « C’est une expérience puissante. Leur musique s’arrime à quelque chose qui vient de loin, finalement peu hybride, peu contaminé par des apports occidentaux s’agissant des structures et des formats. Ils font beaucoup d’improvisation, de variations, à chaque fois que tu penses avoir compris, ils partent ailleurs… »

Cheveu qui aime croiser son travail avec celui des autres, il y a eu aussi la compositrice israélienne Maya Dunietz et les voici aussi investi dans un autre projet, cette fois-ci entre le théâtre musical et l'opéra, un projet intitulé La Grande Montée, autour de la figure du cycliste Marco Pantani, opéra avec plus de 50 chanteurs, création prévue le 25 février sur la grande scène du théâtre Nanterre-Amandiers. On se quitte sur ce mot d’ordre radical qui va bien au deux groupes : Marche tout droit

extraits diffusés :

  • Moto deux places
  • Charâa
  • Tout droit

Groupe Doueh & Cheveu : Dakhla Sahara Session (Born Bad Records) Ecouter / acheter

concerts : le 11 mars 2017 à Metz Printemps de Bourges le 20 avril 2017

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......