LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maquette préparatoire du Studio Venezia (Atelier Xavier Veilhan)

Imagine le Studio Venezia

6 min
À retrouver dans l'émission

En attendant de voir et d’entendre ce qui se fera dans le pavillon français à la Biennale de Venise 2017 quelques pistes sonores parmi les musiciens invités par Xavier Veilhan.

Maquette préparatoire du Studio Venezia (Atelier Xavier Veilhan)
Maquette préparatoire du Studio Venezia (Atelier Xavier Veilhan)

Imaginer ce que serait un prélude et fugue de Jean-Sébastien Bach joué selon d’autres critères au XXIème siècle c’est ce que faisait ici Nicolas Godin (avec le concours de Vincent Taurelle) le fondateur et moitié du groupe AIR (Amour, Imagination et Rêve, souvenez-vous les Premiers Symptômes du groupe versaillais, c’était il y a 20 ans, déjà).

Imaginons nous aussi (ceci est une chronique spéculative) ce que sera la musique du pavillon français à Venise. Vous savez peut-être que pour la prochaine biennale d’art contemporain, qui se tiendra à partir du 13 mai prochain, c’est l’artiste Xavier Veilhan qui été choisi pour représenter la France et sa proposition tient du manifeste, à la fois collaboratif et musical puisqu’il s’agira de transformer le pavillon en un immense studio de musique où sont invités, sur les 7 mois que durera la biennale (du 13 mai au 26 novembre 2017) une petite centaine de musiciens. Proposition conçue avec deux commissaires invités : l’artiste Christian Marclay et Lionel Bovier, directeur du Mamco à Genève.

Et la liste d’invités de jouer elle aussi du contrepoint puisque se croiseront aussi bien des DJ françaises (Chloë, Jennifer Cardini) qu’un harpiste anglais (l’improvisateur Rhodri Davies) des musiciens italiens (dont le batteur Tommaso Cappellato entre jazz et techno) ; vous y verrez Sébastien Tellier et la compositrice Eliane Radigue (qui tous deux ont déjà collaboré avec Xavier Veilhan), pop(e) à barbe d’un côté avec celui qui fut un jour le représentant inattendu de la France à L’Eurovision 2008, et durée du son continu ou drone de l’autre avec une pionnière de la musique électronique.

L’on entendra aussi peut-être un Klavierstück IX de Karlheinz Stockhausen par Alain Planès (voir le concert capté par Arte aux Bouffes du Nord le 12 dec. 2016) Le pianiste Alain Planès, longtemps associé à l’Ensemble Intercontemporain et Pierre Boulez, musicien de chambre recherché, que certains connaissent aussi pour son intégrale de l’œuvre de Debussy… qui sera donc un des artistes invité à travailler dans ce Studio Venezia au cours des 7 mois de la Biennale. Une expérience de la durée qui intéresse Xavier Veilhan, tout comme l’ennui possible selon le moment de travail et les musiciens sur lesquels tomberont les visiteurs en poussant la porte du studio. Autres invités, plus « mauvais genre » le duo (désormais trio) Zombie Zombie : extrait d’une performance donnée dans l’atelier de Xavier Veilhan

Zombie Zombie à retrouver dans le Studio Venezia de Xavier Veilhan à la prochaine Biennale de Venise mais aussi dès samedi soir dans Continent Musiques sur France Culture puisque Continent Musiques se fera depuis leCentre Pompidou avec Xavier Veilhan et plusieurs des musiciens invités. Une émission qui tentera comme son Studio Venezia de prendre la forme d’un « merzbau musical », en référence au Merzbau de l’artiste Kurt Schwitters qui a inspiré en partie Xavier Veilhan. Pour en savoir plus donc rendez-vous samedi au Centre Pompidou, et on se quitte avec l’harmonisation du réel et la musique de Christophe Chassol qui, quand il ne travaille pas sur Hermann Hesse prépare sa venue à Venise…

Extraits diffusés :

  • Orca de Nicolas Godin d’après J.S Bach – album Contrepoint (Because Music)
  • Klavierstück IX de Karlheinz Stockhausen par Alain Planès (concert capté aux Bouffes du Nord le 12 dec. 2016)
  • Zombie Zombie AXV extrait d’une performance donnée par Etienne Jaumet et Cosmic Neman dans l’atelier de Xavier Veilhan
  • Pipornithology part II de Christophe Chassol album Big Sun (Tricatel)
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......