LE DIRECT
Juniore – Ouh là là (Le Phonographe /A+LSO)

Juniore : grave et légère

5 min
À retrouver dans l'émission

Le groupe mené par Anna Jean concilie esprit yéyé et noirceur nerveuse dans un premier album réalisé par Samy Osta (La Femme, Feu ! Chatterton).

Juniore – Ouh là là (Le Phonographe /A+LSO)
Juniore – Ouh là là (Le Phonographe /A+LSO)

« J'y peux rien, c'est physique / Comme un choc électrique / Je te vois, je panique » : à la fois nerveux et presque yéyé en apparence, vous auriez tort de prendre JUNIORE complètement à la légère, tout comme cette angoisse de l’autre inspirée paraît-il par celle de Catherine Deneuve dans Répulsion de Polanski.

JUNIORE avec un E c’est un groupe composé de trois jeunes femmes Agnès Imbault (claviers) Swanny Elzingre (batterie) et Anna Jean tient la guitare et le micro (et la plume) et puis un fantôme qui tient la basse sur scène à leurs côtés. On devine qu'il s'agit du réalisateur du disque, Samy Osta dont vous avez peut-être entendu le travail auprès de groupe comme La Femme ou Feu! Chatterton.

« J'utilise des mots graves sur des musiques légères »

confiait Anna Jean à l’Express « J'ai grandi intimidée par l'écriture, c'est très bizarre d'être la fille d'un écrivain» en l’occurrence JMG Le Clézio . Anna Jean dit avoir conçu le disque comme « un exercice de style » : se fondre dans l'esprit d'une pop en français qui échappait à la chanson et mais aussi au yéyé, dont les modèles seraient à la fois Françoise Hardy et les Cramps. Juniore chante des histoires d’accidents, de pulsions cannibales de twist en chute libre ou de cavale, et surtout il est plein d’échos « j’ai sur le bout de la langue le goût sucré du poison »

Hou La La, disque plein d’échos, de réminiscences, de boomerang : on pense ici à Gainsbourg « j’ai sur le bout de la langue, ton prénom presque effacé » et Juniore de rejouer ouvertement avec certain titres de la même décennie 1960 : je pense à « En retard » hommage plus qu'appuyé à « 7 heures du matin » de Jacqueline Taïeb, la question du retard étant à double fond puisqu’il s’agit d’une journée qui commence mal mais aussi de règles qui ne sont pas revenues.

On pourrait aussi trouver (en tirant un peu les cheveux) un sous-texte politique à certains morceaux : Tout (sinon rien) pourrait faire penser au François Bayrou de l’entre deux tours en 2007 « indécise je relativise, je prends le temps de me réserver des surprises » mais rien ne vous interdit d’y voir d’autres correspondances dans la campagne actuelle…

Extraits diffusés

  • Panique
  • Ca balance
  • Tout (sinon rien)

Juniore – Ouh là là (Le Phonographe /A LSO)

Concerts : samedi 25 mars 2017 au Mans, le 31 mars à Montpellier, 14 avril à Bordeaux, au Printemps de Bourges le 22 avril, Juniore Jouera à Metz et Bethune au mois de mai et la Maroquinerie à Paris le 13 juin 2017

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......