LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maud Geffray : Polaar (Pan European Recordings)

Le temps suspendu de Maud Geffray

6 min
À retrouver dans l'émission

En marge du duo Scratch Massive, Maud Geffray poursuit une certaine célébration du temps suspendu. Son album Polaar, inspiré de son voyage au nord de la Finlande, résonne comme un vestige du jour.

Maud Geffray : Polaar (Pan European Recordings)
Maud Geffray : Polaar (Pan European Recordings) Crédits : photo: Alexia Cayre
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Polaar » ou le générique comme au ralenti d’un matin qui ne vient jamais vraiment. Qui parmi vous a déjà fait le voyage en Laponie ? Au pays des Samis, cette région boréale européenne située au Nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande (et une partie de la Russie), le soleil ne se lève jamais ou presque pendant la période entre mi-novembre et mi-janvier : les journées se passent dans une pénombre bleue, une nuit polaire, le « kaamos » en finlandais.

Maud Geffray, musicienne attachée aux images et au cinéma, a fait le voyage : elle est partie au Nord de la Finlande, à Rovaniemi, pour y filmer (en compagnie du réalisateur Jamie Harley) les habitants, et notamment les adolescents qui vivent plongés dans cette nuit étendue, qui évidemment n’est pas sans impact sur leur comportement, leur moral. Plusieurs musiques sont nées de ce film par la suite et c’est ce résultat que vous entendez dans Polaar qui vient de paraître chez Pan European Recordings.

Certains connaissaient déjà Maud Geffray au sein du duo Scratch Massive. En dehors de ce duo Maud Geffray a développé sa propre musique, étroitement liée aux images et à une certaine idée du temps suspendu et de la célébration. Son précédent album (qui avait séduit le musée du Louvre) s’appelait « 1994 » : elle imaginait la bande son d’un film tourné lors d'une rave (en 1994, plus de 20 ans donc) sur une plage entre Quiberon et Carnac : on y voyait des jeunes gens danser au petit matin au milieu des dunes et des bunker, sorte de rêve éveillé, dans un décor apocalyptique.

(film Christophe Turpin - musique Maud Geffray)

On retrouve cette idée dans les photos qui illustrent Polaar (signées Alexia Cayre) : sous une autoroute suspendue (sous les piliers du viaduc de Meaux), une végétation en sommeil et des jeunes gens en moto cross. Difficile de dater précisément ces images, de même que sa musique qui rejoue avec différents codes, des souvenirs des années 90 par ex., souvenirs dilués, fondus traités comme des vestiges. Vestiges du jour, donc.

Extraits diffusés :

  • Polaar
  • Voices from the Sky
  • High Side

Maud Geffray : Polaar (Pan European Recordings)

Concerts : le 3 juin 2017 à l'Aeronef à Lille, 9 juin à la Gaité lyrique à Paris

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......