LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Violon Roi - Renaud Capuçon (Warner Classics)

Le "Violon roi" de Renaud Capuçon

6 min
À retrouver dans l'émission

A l’approche des fêtes, une réédition en forme de best-of du violoniste star donne l’occasion de découvrir le trio n°3 de Dvořák capté à Lugano. Les frères Capuçon, souvent présents dans les extraits choisis brillent particulièrement aux côtés de Martha Argerich.

Le Violon Roi - Renaud Capuçon (Warner Classics)
Le Violon Roi - Renaud Capuçon (Warner Classics)

Le trio n°3 de Dvořák avec au piano Riccadro Castro, au violoncelle Gautier Capuçon et au violon roi son frère ainé, Renaud Capuçon. Le Violon Roi c’est le titre de ce coffret 4 CD qui paraît opportunément à l’approche des fêtes ; si les Rolling Stones trustent aussi les rayons disques entre rééditions, concert à la Havane et publication d’un nouvel album de reprises (Blue and lonesome), les éditeurs de classique assurent aussi avec toujours autant de coffrets et de rééditions.Quitte à rééditer ce qui est déjà sorti trois ans plus tôt : le cas de ce coffret Le Violon Roi paru sous le même titre avec la même pochette en 2013, mais il n’y avait que trois CD dans la précédente version. Pour cette nouvelle édition, un seul inédit à trouver pour les inconditionnels de Renaud Capuçon c’est ce trio de Dvořák enregistré à Lugano. On ne boude pas son plaisir, d’autant que les bords du lac Suisse inspirent les frères Capuçon, souvent au sommet aux côtés de Martha Argerich comme on l’entendra à la fin de la chronique.

Au menu de ce Violon Roi : concertos, musique de chambre, des bis, un répertoire qui va de Bach à Edward Elgar sans oublier Mozart… Renaud Capuçon, interprète star mais avant tout musicien : il confiait récemment dans des grands entretiens sur France Musique avoir demandé il y a quelques années à jouer dans la fosse de l’orchestre de l’Opéra de Paris, sans mise en avant particulière, pour le simple plaisir de jouer Capriccio de Strauss. Le violoniste confie aussi qu’il a peur d’enregistrer les sonates et partitas de Bach, qu’il attend d’être meilleur, pas seulement techniquement, musicalement mais surtout d’être un homme meilleur.

Et puis s’il joue régulièrement Mozart, Beethoven, Schubert… Renaud Capuçon reste attaché aussi aux compositeurs contemporains, son dernier enregistrement était consacré à des concertos de Wolfgang Rihm, Pascal Dusapin, Bruno Mantovani, concertos que ces compositeurs lui ont dédié. L’occasion d’échanger directement avec les auteurs de prendre du coup un certain recul sur l’interprétation : « Rien de pire que de jouer exactement ce qui est écrit s’il n’y a pas d’envie, de phrase ».

On se quitte avec le premier trio avec piano Mendelssohn troisième mouvement : Scherzo Leggiero e vivace.

Extraits diffusés :

Antonín Leopold Dvořák : Trio pour piano, violon, violoncelle n°3 op.65. IV allegro con brio. Riccadro Castro (piano) Gautier Capuçon (violoncelle)

W. A. Mozart : Concerto pour violon n°3 en sol majeur, K 206 III Rondeau : Allegro Scottish Chamber Orchestra – Louis Langrée (dir.)

Felix Mendelssohn : Trio avec piano n°1 en ré mineur op. 49 III Scherzo Leggiero e vivace. Martha Argerich (piano) Gautier Capuçon (violoncelle)

Renaud Capuçon Le Violon Roi (Warner Classics)

en concert le 15 janvier 2017 à Perpignan, le 7 février à Belfort, 13 mars à la Philharmonie de Paris et puis en avril au festival de Pâques à Aix en Provence

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......