LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Annette Peacock - album  I'm The One

Mais qui est Annette Peacock ?

6 min
À retrouver dans l'émission

Chanteuse, diseuse, compositrice, venue du jazz à l’avant garde rock, elle a refusé les propositions de Bowie et Brian Eno pour construire une œuvre à la fois racée et accessible. Elle n’était pas venue en France depuis des années.

Annette Peacock - album  I'm The One
Annette Peacock - album I'm The One

Elle n’a pas de nouveau disque à vendre mais vous pouvez vous ruer sur ses anciens albums - des vinyles pour la plupart. L’Américaine Annette Peacock sera en France cette semaine (samedi soir) pour un concert à la Villette Sonique à Paris, elle n’était pas venue (je crois mais je peux me tromper) depuis les années 80…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

“Real & Defined Androgens” extrait de l’album “X-Dreams” d’Annette Peacock, paru en 1978. Le morceau dure plus de dix minutes et c’est la pièce de résistance d’un album qui commence très fort avec “My Mama Never Told Me How To Cook” (= ma mère ne m’a jamais appris à cuisiner). Un long texte ambigu, sensuel et dur où elle évoque à la fois son désir de liberté et l’inceste voulu par son frère, le texte se termine par ces mots :

“Hey, man... My destiny is not to serve... I’m a woman. My destiny is to create.”

« Mec, mon destin n’est pas de servir, je suis une femme, mon destin est de créer ». L’écrin ne manque pas d’éclat non plus avec à ses côtés le batteur de King Crimson (Bill Brufford) et Mick Ronson (guitariste de David Bowie).

Mais Bon sang qui est Annette Peacock ?

Ceux qui ne la connaissent pas peuvent aller écouter ses anciens disques (la plupart en vinyle ou sur Youtube) mais comme elle est toujours en vie et qu’elle arrive en France samedi… Sachez qu’Annette Coleman est devenue Peacock lorsqu’elle épouse à 19 ans le bassiste de jazz Gary Peacock. Au début des années 60 elle fréquente le milieu de Greenwich Village joue avec Albert Ayler, Paul Bley qui deviendra son second mari. Mais – il y a souvent des mais dans la carrière d’Annette Peacock- si elle est New Yorkaise, elle vivra longtemps en Angleterre, si David Bowie ou Brian Eno ont voulu travailler avec elle, elle refusera leurs offres, et si elle vient du jazz, elle sera aussi une des pionnières des synthétiseurs…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Annette Peacock est donc à la fois une chanteuse, compositrice, et quelques années auparavant, elle était l’une des premières à utiliser sur scène des claviers de Robert Moog (ancêtre des synthétiseurs) dans une sorte de cabaret qui mélange jazz et rock. Elle se produit aussi dans des récitals où elle déclame des poèmes sur des bandes sons rock ou jazz, apparaissant parfois les seins nus, avec une voix déformée par le synthétiseur. Elle aura une grande influence sur Laurie Anderson.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Poni extrait de l’album d’Annette Peacock "I'm the One" paru 197, son premier album solo, très expérimental par moment. Les expériences, Annette Peacock en a fait. Côté musique je vous recommande Dual Unity paru en 1971 par le groupe Bley-Peacock Synthetisor Show. Par ailleurs, initiée au LSD par Thimothy Leary lui même, elle dira ensuite ne prendre aucune drogue dans un de ses morceaux « The Succubus » elle les énumères toutes pour dire qu’elle ne veut pas diminuer son corps mais augmenter son esprit, par le son notamment, ce qui n’est pas sans rappeler les Convergences dont parle Virginie Despentes dans Vernon Subutex. Vous allez me dire mais que fait Annette Peacok depuis ces années ?

Et bien en 2001 elle publiait un disque sur le label de jazz ECM accompagnée par un quatuor à cordes norvégien, et puis en 2008 les anglais de Coldcut remixaient leur collaboration avec Annette Peacock : « Just for the Kick »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Annette Peacock jouera samedi soir 27 mai 2017 à Paris pour le festival Villette Sonique.

Extraits diffusés :

  • Real & Defined Androgens (album X – Dreams 1978)
  • Sky-Skating (album du même titre 1981)
  • Pony (album I’m the One 1972)
  • Just for The Kick (Coldcut avec Annette Peacock remix 2008)
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......