LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La femme  « Mystère » (Disque Pointu / Barclay)

Ne dépouillez pas La femme de son mystère

5 min
À retrouver dans l'émission

Mais où va le monde ? se demande La Femme dont le nouvel album « MYSTERE » sort vendredi. « Je n'en peux plus de tout ces bourreaux Et de toutes ces victimes L'homme se contredit à longueur de journée (…) ». Si La Femme parle ici d’amour déçu, le groupe évoque aussi l’air du temps en filigrane.

La femme  « Mystère » (Disque Pointu / Barclay)
La femme « Mystère » (Disque Pointu / Barclay) Crédits : Liberator
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La Femme toujours ACTUEL (au sens où Jean-François Bizot l’entendait) : en prise avec ce qui nous arrive. Il y avait déjà eu ce morceau « Anti-taxi » ou encore cette pochette (Le Podium) qui reprenait L'Origine du Monde de Courbet intégrant le floutage en pixel à l'endroit du délit (selon Facebook). La Femme au point juste des questions actuelles avec la chanson « Al Warda » dans cet album, dont on ne sait pas si elle célèbre Warda la Diva du monde arabe ou simplement le goût de la langue arabe et des robes d'Hussein Shalayan, cité à plusieurs reprises. La Femme serait-elle à l’image de ce titre inaugural : Sphynx ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un Sphynx qui prend les traits d’une femme rousse en couverture. Si elle a des airs de yéyé ou de Mylène Farmer assumés, La Femme avance toujours dans un cortège visuel choisi : en plus de leurs costumes (conçus avec Aymeric Bergada Du Cadet) entre rock et XIXème s. décadent, l'esthétisme touffu des pochettes peu résumer la donne : à une Vénus aux yeux vides entourée d'une jungle et de gravures découpées dans des couleurs acides succède ici le verso d'un dessin bleu et cuivre, celui d'un femme dont la chevelure dessine des plis en orifice (illustrations signées Elzo Durt et Liberator). « Ne dépouillez pas la femme de son mystère » aurait écrit F. Nietzsche. Nulle illusion ni arrogance chez La Femme, qui joue plutôt les psyché (rêve brutal) : reflets déformants et multipliés d’un côté, vision sans fard de l’autre : « Le vide est ton nouveau prénom ».

extraits diffusés :

  1. Où va le monde ?
  2. Sphynx
  3. Le Vide est ton nouveau prénom

La femme « Mystère » (Disque Pointu / Barclay)

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......