LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Don't Go" par Jon Tarifa

Obama président des playlists

5 min
À retrouver dans l'émission

Au moment du départ du 44ème président des Etats-Unis, et alors que Donald Trump peine à trouver des artistes qui acceptent de chanter pour son investiture, retour sur deux mandats pleins de musiques.

"Don't Go" par Jon Tarifa
"Don't Go" par Jon Tarifa Crédits : video : Spiros Lena

Personne ne croyait qu’il le ferait mais il a chanté Al Green et quelques mots de « Let’s Stay Together »,

hélas Barack Obama ne restera pas contrairement au souhait de Jon Tarifa « Don’t Go », chanson moins subtile sans doute accompagnée d’un clip à sens unique pour vanter les charmes et l’élégance naturelle du président sortant. Inutile pourtant de mettre de petits enfants mignons et un mélodie sucrée pour démontrer que Barack Obama aura eu une certaine classe. Il aura suffi d’écouter la voix et la musique qui entouraient le 44ème président des Etats-Unis, celui qui sans doute aura le plus chanté et fait chanter au cours de ses deux mandats.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avant même son élection les musiciens se mobilisaient, avec premier plan le rappeur Jay-Z qui pour saluer l’élection publiera « History » appuyé sur un air de Véronique Samson (remontée si on veut) « Une Nuit sur ton épaule » et un goût pour la musique manifeste à travers ses playlists aussi bien pensées que des discours publics. On remonte au début de son mandat… et on remonte le temps deux fois puisque le 21 janvier 2009, Beyoncé chante… « At Last » un hit de 1960

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Au bal qui suit la prestation de serment (en 2009) , Beyoncé chantait - et fort bien -"At Last" de Etta James. Et les femmes tiennent à l’évidence une place majeure dans ce chœur chantant pour le premier président noir des Etats-Unis d’Amérique, avec tout d’abord Michelle Obama qui elle aussi a donné à plusieurs occasions un aperçu de son aisance à chanter et danser. Mais la chanteuse qui aura marqué de sa présence les concerts en l’honneur de la présidence c’est Aretha Franklin en grande forme un soir de décembre 2015, à 73 ans « You Make me feel like… » A Natural Woman »

Aretha Franklin lors de la cérémonie des Kennedy Honors à Washington qui arrache ce soir là quelques larmes à l’assemblée y compris à Carole King, auteur de la chanson, assise en tribune non loin de Barack Obama.

Ce serait un gros oubli que ne pas mentionner les incroyables Concerts à la Maison Blanche (où l’on a vu passer Stevie Wonder, Paul McCartney, Bruce Common, Justin Timberlake…) exercice des concerts à la maison Blanche qui n’est pas une nouveauté : Pablo Casals avait joué pour Kennedy en 1961 (enregistrement où l’on pouvait entendre le musicien pleurer).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mais ce soir de février 2012 la Maison Blanche avait un parfum de grand lac…

Barack Obama qui donne la réplique à Buddy Guy et B.B King (il y avait aussi sur scène Mick Jagger et Jeff Beck entre autres) c’était à la maison Blanche dans le cadre du « Black History Month ». On pourrait continuer des heures en attendant de savoir le genre de musique qui se jouera à Washington pour les années à venir. Un dernier coup d’œil à Noël dernier, le 1er décembre 2016, quand un autre musicien de Chicago, Chance The Rapper célébrait l’illumination du sapin de Noël de la Maison Blanche « Sunday Candy ». Enfin, comme le rappelait Laure Narlian dans son très bon résumé de deux mandats en 20 vidéos (qui nous ont largement inspiré avouons-le) le 9 Janvier dernier, Daniel Ek, dirigeant de la plateforme de musique en ligne Spotify proposait à Barack Obama, une offre d’emploi : « président des playlists ».

Extraits diffusés :

  • Barack Obama chante les premiers mots de "Let's Stay Together"
  • "Don’t Go" Jon Tarifa
  • Beyoncé chante "At Last" de Etta James
  • Aretha Franklin « (You Make Me Feel Like) A Natural Woman »
  • Barck Obama, Buddy Guy, B.B King, Mick Jagger et Jeff Beck (entre autres) jouent "Sweet Home Chicago"
  • Chance The Rapper "Sunday Candy"
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......