LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Girma Bèyènè & Akalé Wubé « Mistakes On Purpose » (Buda Musique)

Pas si tristes Ethiopiques

5 min
À retrouver dans l'émission

Le pianiste et chanteur Girma Bèyènè, pionnier du Swinging Addis, connait une nouvelle carrière aux côtés du groupe français Akale Wube. Juste retour avec ces « Mistakes on purpose ».

Girma Bèyènè & Akalé Wubé « Mistakes On Purpose » (Buda Musique)
Girma Bèyènè & Akalé Wubé « Mistakes On Purpose » (Buda Musique)

« Tewèdjign endèhu » soit en amharique :

  • Si tu m'aimes vraiment dis-le moi tout de suite
  • Arrête de m'allumer avec ton sourire
  • Ton amour est odieux et cela me rend fou

Paroles et musique signées Girma Bèyènè, pionnier de la musique éthiopienne moderne, pianiste arrangeur et chanteur star des années 60, 70 au cœur du Swinging Addis et qui, après une période d’exil et d’oubli dans les années 80-2000 (où il vécut près de Washington DC travaillant dans une station service et un restaurant) retrouve le devant de la scène aux côté du groupe Akale Wube pour cet impeccable « Mistakes On Purpose ». Les musiciens français très remués par les anthologies idéales éditées dans la collection Ethiopiques (rassemblée par l’éminent Francis Falceto) qui non seulement font revivre cette musique trouvant ici l’occasion d’accompagner l’un de leur plus illustres représentants et auteur.

  • « Dis-moi ton sentiment, mieux vaudrait ne rien savoir
  • Si le ciel s'écroulait, si la terre disparaissait
  • Je voguerai sur tout ca avec ton amour en guise d'esquif »

Et Akalé Wube d’offrir à Girma Bèyènè de nouvelles orchestrations de ses musiques : il y a même un « malus track » de cette même chanson dans une version beaucoup plus proche d'un rock. Ce qui n’interdit pas de laisser entendre ailleurs ses talents de crooner…

« C’est du lourd-léger comme on dit chez les boxeurs » selon Francis Falceto, musicographe et spécialiste de musique éthiopienne, à l’origine d’une collection Ethiopiques qui fera connaître cette musique dans le monde entier (retour culminant dans le cinéma de Jim Jarmush « Broken Flowers »), plaçant Addis-Abeba sur la carte de la sono mondiale.

Girma Bèyènè, qui sera aussi l’arrangeur de nombreuses musiques de cet âge d’or du Swingin Addis, participera également à l'aventure risquée de l’édition musicale : (projet impulsé par un certain Amha Eshèté) créer un label de disques. L’entreprise est alors interdite par la loi puisqu'un décret impérial de juillet 1948 avait fait de l’importation et de la production de disques un monopole d’État. Histoire de disques et d’époque à écouter donc, commençant par Enken Yelelebesh « De la tête au pieds tu es parfaite ».

Extraits diffusés :

  • Tewèdjign endèhu (Ahun negèrign)
  • Set Alamenen
  • Enken Yelelebesh

Girma Bèyènè & Akalé Wubé « Mistakes On Purpose » (Buda Musique)

Concert à l’Alhambra le 18 janvier 2017

ils seront les invités de CONTINENT MUSIQUES samedi soir à 21h

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......